Billy Preston, le «cinquième Beatles», est mort

Actualisé

Billy Preston, le «cinquième Beatles», est mort

Le rockeur et compositeur américain est décédé à l'âge de 59 ans. Il était considéré comme le «cinquième Beatles», pour avoir accompagné les «Fab Four» aux claviers dans ses derniers albums.

Le musicien noir est décédé dans un hôpital de Scottsdale, en Arizona, a précisé Fox. Il était plongé depuis le 21 novembre dans un coma profond en raison notamment de défaillances rénales et de complications.

Jeune prodige de l'orgue né à Houston, Billy Preston s'était notamment distingué en accompagnant la diva du gospel Mahalia Jackson en 1958, à l'âge de dix ans. Il avait également reçu le soutien de Ray Charles.

A la fin des années 60, le musicien a commencé à collaborer avec les Beatles. Il avait été crédité par les Fab Four pour ses partitions de claviers sur les disques «Let It Be», «Abbey Road» et l'»Album blanc». Il avait également participé le groupe lors de son dernier concert, le 30 janvier 1969, sur le toit des bureaux de la maison de disques Apple à Londres.

Sommet

Au début des années 70, le musicien a atteint le sommet des hit parades en solo, remportant notamment un Grammy Award pour son titre «Outta Space». Il était aussi l'auteur de la chanson «You are so beautiful» (1974), devenue un succès mondial grâce à Joe Cocker.

A côté de sa carrière solo, il avait continué à jouer avec de nombreux artistes comme Eric Clapton, Bob Dylan ou les Rolling Stones. Il avait ainsi enregistré avec Mick Jagger et ses acolytes plusieurs albums dont Sticky Fingers», «Exile on Main Street» et «Bridges on Babylon».

Sa vie privée était plus sombre. Un juge de Californie l'a ainsi condamné en 1997 à trois ans de prison pour avoir violé les termes de sa probation pour possession de cocaïne. (ats)

Ton opinion