Genève: Bisbilles à la tête de l'école genevoise
Actualisé

GenèveBisbilles à la tête de l'école genevoise

Suite à des tensions avec son adjointe, le directeur général de l'enseignement obligatoire serait passé tout près de perdre sa place cet été.

par
jef
Pierre Kolly, directeur général de l'enseignement obligatoire (à g.), avec son actuelle adjointe, Paola Marchesini (archive).

Pierre Kolly, directeur général de l'enseignement obligatoire (à g.), avec son actuelle adjointe, Paola Marchesini (archive).

Une violente crise a récemment secoué la direction générale de l'enseignement obligatoire (DGEO). Si violente que le Département de l'instruction publique, affirme « le Courrier », aurait initié durant l'été une procédure de licenciement à l'encontre du patron, Pierre Kolly. La pression de son avocat et un dossier mal ficelé lui auraient évité la porte. Si la hiérarchie du département réfute aujourd'hui toutes velléités de renvoi, elle ne nie pas les vives tensions qui ont agité la DGEO.

Des tensions? Pierre Kolly, directeur général, chargé du Cycle d'orientation, et Paola Marchesini, directrice générale adjointe, chargée de l'école primaire, ne s'entendent pas. A tel point qu'à un moment donné, ils n'ont «plus pu collaborer», admet le DIP. La haute fonctionnaire se serait ainsi senti mobbée par son supérieur, (qui était encore son alter ego quelques mois auparavant), à qui des «comportements inadéquats» ont été reprochés.

Jusqu'en mars 2013, les directions du Cycle et du primaire étaient distinctes. Elles ont alors été fusionnées. Leurs patrons respectifs, lestés de cultures et de visions très différentes, ont été respectivement nommés directeur général et directrice générale adjointe. Ce sont ces différences qui auraient conduit au clash. Et aussi le fait qu'en matière monétaire, le Cycle est mieux doté que le primaire. Pour beaucoup d'interlocuteurs du «Courrier», la fusion est un échec: les enveloppes des deux ordres d'enseignement sont restées parfaitement étanches, et l'harmonisation espérée des pratiques pédagogiques n'a pas eu lieu.

Ton opinion