Genève: Biver sponsorise les Droits de l'Homme
Actualisé

GenèveBiver sponsorise les Droits de l'Homme

La firme horlogère Hublot a créé une montre en série limitée à 7 exemplaires en hommage à la Déclaration des Droits de l'Homme. Ces garde-temps seront vendus aux enchères pour la bonne cause.

par
Comm
Les 30 articles de la Déclaration des droits de l'Homme sont inscrits en 60 rayons marquant chaque minute sur le cadran de cette montre caritative.

Les 30 articles de la Déclaration des droits de l'Homme sont inscrits en 60 rayons marquant chaque minute sur le cadran de cette montre caritative.

Pour la première fois dans l'histoire de Human Rights Watch, organisation indépendante qui se consacre à la protection et à la défense des Droits de l'Homme dans le monde, une montre est officiellement créée en hommage à la Déclaration des Droits de l'Homme.

Il s'agit d'une montre développée par la manufacture horlogère Hublot, dirigée par Jean-Claude Biver et basée à Nyon, dont le cadran a été conçu par le Bernois Roger Pfund. Cet artiste, établi à Genève, est un designer et un expert de renommée mondiale dans le domaine des papiers valeur tels le passeport et le billet de banque.

Les 30 articles au poignet

La montre a été créée en 7 exemplaires uniques et différents qui seront vendus aux enchères au bénéfice de Human Rights Watch à l'occasion de 7 dîners organisés à New York (3 novembre), Los Angeles (15 novembre), Genève (16 novembre, à la salle Pitoeff), Paris (17 novembre), San Francisco (18 novembre), Beyrouth (1er décembre) et Saint-Moritz (janvier 2011).

La particularité de cette montre – un modèle Hublot Classic Fusion d'un diamètre de 45 mm – réside dans la conception et la mise en production complexe d'un cadran en céramique qui comporte la totalité des 30 articles de la Déclaration des Droits de l'Homme gravés en micro-lettres au laser. Les 30 articles sont ainsi divisés en 60 rayons marquant chaque minute sur le cadran. A trois heures, figure le nom d'une des 8 villes choisies par Human Rights Watch pour les dîners annuels, selon l'idée: une montre, une ville.

Ton opinion