Actualisé 23.01.2007 à 21:05

Black Movie transforme les crèches en salles obscures

GENEVE – Les enfants participent pour la première fois au festival. De leur côté, les films du Sud et d'Asie sont au programme pour les adultes.

«Cette opération pilote réunira entre douze et quinze crèches de la ville», dévoile Virginie Bercher, responsable de la section Petit Black Movie. Après un accord avec la Délégation de la petite enfance, le festival ouvrira l'univers de ses images aux enfants de 2 à 4 ans.

«Il faut développer le goût de la diversité au moment où les enfants sont ouverts et curieux», explique-t-elle. «On a beaucoup aimé les trois films d'animation iraniens proposés par les organisateurs. Ce sont des fables moralistes qui prônent la fraternité, l'amitié et l'entraide. Le tout en se servant d'animaux et de techniques de collage, découpage et de tissus qui devraient ravir les tout-petits», sourit Carole Semon. Pour la responsable de la crèche des Sources, à Plainpalais, organiser de telles projections n'a posé aucun problème. «Nous avons l'espace et le matériel pour assurer deux projections quotidiennes pour des groupes de dix enfants. On a donc invité les enfants des deux autres crèches du quartier à participer du 5 au 9 février», conclut-elle.

Que les grandes personnes se rassurent, l'édition 2007 du plus décomplexé des festivals s'annonce tout aussi inédite pour les cinéphiles. Du 2 au 11 février, une vingtaine de pays et plus de 70 films feront la part belle à des talents confirmés ou émergents venus de Chine, de Mexique, de Corée du Sud et de Thaïlande.

Giancarlo Mariani

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!