Actualisé 16.10.2012 à 10:01

Genève

Blanchiment: un cahier retrouvé

L'assistante d'un des prévenus genevois impliqués dans le réseau de blanchisseurs de l'argent du trafic de cannabis tenait un carnet répertoriant toutes les opérations.

L'une des employées de la société financière genevoise dont le patron est impliqué dans une enquête de réseau de blanchiment d'argent de la drogue tenait un carnet. Selon Le Temps, elle y répertoriait notamment les noms des clients.

L'assistante avait été arrêtée mercredi dernier, mais avait été relâchée deux jours plus tard pour son rôle secondaire dans cette affaire franco-suisse.

Un nouvel acteur marocain

Autre révélation du quotidien: l'apparition d'un nouvel acteur qui a pu quitter la France pour le Maroc juste avant la vague d'interpellations qui a eu lieu mercredi.

Ce dernier est décrit comme un «ami d'enfance» par le principal suspect genevois. Il lui aurait proposé un arrangement «pour rendre à la fois service aux clients français qui avaient besoin d'argent en toute discrétion et aux donateurs qui voulaient effectuer des virements à des personnes ou des institutions dans le besoin en Israël ou ailleurs.»

Or, selon l'enquête française, cet ami marocain serait connu pour être «un gros bonnet du trafic de cannabis».

40 millions d'euros

Détenu à Champ-Dollon, le frère de l'administrateur délégué, gestionnaire chez HSBC, a pu voir son avocat. Il conteste tout lien avec un trafic de drogue.

L'enquête se poursuit à Genève sur ce réseau dont les sommes pourraient atteindre 40 millions d'euros selon la police française. (20 minutes)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!