Football: Blerim Dzemaili: «Penser enfin sur le long terme»
Publié

FootballBlerim Dzemaili: «Penser enfin sur le long terme»

L'international suisse vient de s'engager avec Montréal, en MLS. Il espère y rester longtemps.

par
Tim Guillemin
Thoune
Le milieu (à dr.), ici avec Manuel Akanji (à g.) et Johan Djourou, tient à sa place avec la Nati. KEY

Le milieu (à dr.), ici avec Manuel Akanji (à g.) et Johan Djourou, tient à sa place avec la Nati. KEY

Auteur de 2 buts en 4 matches depuis son arrivée à l'Impact, «Dzema» a réussi ses débuts en Amérique du Nord. Il a accepté d'en parler, mardi, après l'entraînement de la Nati.

– Blerim Dzemaili, comment va la vie à Montréal?

– Vous voulez causer de football ou de ma vie privée (rires)?

– Des deux, si ça vous va...

– Bon, OK. J'y suis depuis quatre semaines, tout va très bien. Pour l'instant, je suis à l'hôtel, j'espère avoir trouvé un logement pour le mois de juillet. Cela devrait être le cas.

– Votre famille est avec vous?

– Non, pas encore. Ils arrivent dans quelques jours.

– Ils n'en ont pas marre de tous ces déménagements?

– Oh oui, complètement! Tout le monde est fatigué que je change de club chaque année (rires). C'est pour ça que je suis content d'avoir signé pour trois ans et demi à Montréal. On peut enfin se poser et penser sur le long terme.

– Comment jugez-vous le niveau du championnat?

– Physiquement, c'est intéressant. Techniquement et tactiquement, c'est moins fort qu'en Europe. Je n'apprends rien à personne en disant cela. En fait, chaque équipe a trois ou quatre stars qui font la différence. Le jeu repose pas mal autour de ces joueurs-là. Mais la ligue s'améliore, il ne faut pas oublier qu'elle est très jeune.

– Avez-vous peur d'être oublié en équipe de Suisse?

– A aucun moment, non. Tant que je joue et que je suis bien physiquement, je ne me fais pas de souci. J'ai déjà pu constater qu'on travaillait beaucoup en Amérique du Nord, peut-être même plus qu'en Europe. Je me sens très bien et je vais continuer à le montrer avec la Nati.

Nico Elvedi forfait pour vendredi

Le défenseur de Mönchengladbach n'ira pas aux îles Féroé en raison de problèmes musculaires à la cuisse gauche. Ulisses Garcia (Brême) a été rappelé.

Ton opinion