Actualisé 02.10.2013 à 08:23

Winterthour

Blessée à l'oeil par une balle en caoutchouc

Une jeune femme de 19 ans a été touchée par une balle en caoutchouc lors de la manifestation non autorisée à Winterthour (ZH) du 21 septembre dernier. Un policier fait l'objet d'une enquête interne.

de
ofu

La police municipale de Winterthour (ZH) était intervenue au cours du rassemblement non autorisé en faveur de la culture le 21 septembre dernier. Les agents avaient fait usage de balles en caoutchouc après s'être fait attaquer par les manifestants. Une jeune femme de 19 ans a été sérieusement blessée à l'œil par un des projectiles. Elle a dû être opérée d'urgence le soir même.

Selon le commandant Fritz Lehmann, interrogé mardi par la télévision alémanique «SRF», la police municipale souhaite connaître le déroulement exacte des faits. Il s'agira de clarifier si les agents ont observé la distance de sécurité de 20 mètres avant de tirer leurs munitions. Fritz Lehmann ne se fait aucun souci quant à la reconstruction de l'intervention policière: elle a été filmée sous tous les angles.

La victime, Angela D., a expliqué à la télévision qu'elle n'avait pas provoqué les agents: «Tout ce que je voulais c'est danser, mais tout-à-coup les agents nous ont encerclé et ont tiré dans la foule. J'ai été touchée à l'œil. Je suis tombée par terre et j'ai crié.» Dans une opération d'urgence, les médecins de l'hôpital universitaire de Zurich sont parvenus à sauver son œil. Mais pour l'instant, son acuité visuelle s'élève à seulement 16%. Angela D. veut porter plainte. Selon Fritz Lehmann, la police ne savait pas, avant lundi, qu'une personne avait été blessée.

La manifestation avait fait 11 blessés et 93 arrestations. Elle avait réuni près de 400 personnes.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!