France: Blessés à l'œil par un laser en discothèque
Publié

FranceBlessés à l'œil par un laser en discothèque

Au moins trois personnes ont été blessées à l'oeil lors d'une soirée dans une discothèque lilloise. Elles ont porté plainte. Un laser serait à l'origine des lésions.

Pour le moment, trois personnes ont porté plaintes.

Pour le moment, trois personnes ont porté plaintes.

Keystone/Martin Ruetschi

Une enquête a été ouverte, pour blessures involontaires, après que trois clients d'une boîte de nuit lilloise ont porté plainte, disant avoir été blessés à l'œil à cause d'un laser. Les trois plaignants disent avoir fréquenté la même boîte de nuit dans la nuit de samedi à dimanche, et souffriraient d'un hématome à l'œil, selon le quotidien régional la «Voix du Nord», qui a dévoilé leurs témoignages.

Vincent s'est réveillé dimanche matin avec des problèmes de vue. «Je voyais une grosse tache ronde, un flou, comme un nuage entre moi et ce que je regardais. Mais je pensais que ça allait passer», a-t-il raconté à «Voix du Nord». Mais lundi matin, il n'avait plus que 1/10 d'acuité visuelle à l'oeil droit. Il s'est alors rendu à l'hôpital de Lille. «Quand je suis arrivé, on m'a d'abord demandé si j'étais allé au Duke's, explique-t-il. J'y étais effectivement, dans la nuit de samedi à dimanche.» Deux jeunes femmes s'étaient déjà rendues auparavant dans l'établissement hospitalier, pour les mêmes raisons. Les trois personnes étaient à la même soirée. «À un moment, je suis allé près du DJ. Et là, j'ai eu une sensation de chaleur et de lumière dans l'œil droit. J'ai tout de suite détourné le regard, et j'ai continué la soirée», a poursuivi le jeune homme de 29 ans.

Le parquet de Lille a ouvert une enquête pour blessures involontaires avec incapacité n'excédant pas trois mois par violation manifestement délibérée d'une obligation de sécurité ou de prudence, confiée à la sûreté urbaine de Lille. Le patron de l'établissement en question a assuré avoir fait démonter le laser mis en cause. «Il était installé là depuis 6 ou 8 mois, et on avait jamais eu de soucis. On va le faire examiner de façon plus poussée», a-t-il témoigné dans «Voix du Nord».

Une autre hypothèse avancée est qu'une personne malintentionnée ait utilisé un petit laser portable pour nuire à des inconnus. On sait que ce genre d'objet peut provoquer de gros dégâts au niveau des yeux. La police va désormais tenter de faire toute la lumière sur cette sombre affaire. (20 minutes)

Ton opinion