«Basler Zeitung»: Blocher impliqué dans l'achat du journal
Actualisé

«Basler Zeitung»Blocher impliqué dans l'achat du journal

Le vice-président de l'UDC a participé aux discussions sur l'achat du journal bâlois par Tito Tettamanti. Ce dernier a toujours affirmé le contraire.

par
rga

Robinvest, l'entreprise de conseil qui appartient à Christoph Blocher, a été impliquée directement dans les tractations qui ont abouti à l'achat de la «Basler Zeitung» par le financier Tito Tettamanti, en février déjà. Selon la «NZZ am Sonntag», Robinvest a soumis un catalogue de questions touchant aux finances du journal aux responsables de la publication. Les réponses ont été adressées directement à l'entreprise de Blocher et non aux propriétaires.

Tito Tettamanti et Martin Wagner, les propriétaires de la «BaZ», avaient pourtant affirmé dimanche dernier que la société de conseil de Blocher n'avait que «récemment reçu un mandat de conseil portant uniquement sur des questions stratégiques, d'organisation et de financement».

Depuis février 2010, l'influence de Robinvest ne cesse de croître à la «BaZ»: le contrôle des finances mensuel ainsi que les questions touchant aux ressources humaines du journal sont du ressort de Robinvest, au moins depuis le début de juillet, selon deux sources indépendantes. En octobre, c'est encore elle qui a organisé le premier séminaire stratégique en présence des cadres de la «BaZ». Un deuxième séminaire de ce genre devait avoir lieu mardi et mercredi dernier, également à Rheinfelden (AG), mais il a été renvoyé sans explication. Il n'est pas exclu que cette décision ait été prise en raison du battage médiatique déclenché par la presse dominicale au sujet des activités de Robinvest à la «Basler Zeitung».

Ton opinion