Berne: «Blocher n'a aucune chance de passer»

Actualisé

Berne«Blocher n'a aucune chance de passer»

Sept membres de l'UDC sont déjà candidats à la succession de Samuel Schmid au Conseil fédéral.

par
Didier Bender

«Christoph Blocher n'a aucune chance de passer. C'est mathématique», a déclaré le président du Parti démocrate-chrétien (PDC), Christophe Darbellay, dans une interview à 20 minutes online hier.

Son parti présentera un candidat si Christoph Blocher est candidat le 10 décembre. Les socialistes ont déjà fait savoir qu'ils ne voteront pas non plus Blocher. Les Verts, eux, se réuniront vendredi pour se prononcer sur la question d'une candidature interne, tandis que les radicaux n'entendent pas s'exprimer pour le moment sur le sujet.

Si l'UDC juge que le Zurichois de 68 ans est l'homme de la situation, les autres partis ne lui donnent pratiquement aucune chance. Le parti agrarien va pourtant sonder le PDC et le PRD pour connaître les chances d'élection de son candidat.

En tout, sept candidats UDC sont déjà dans la course. Outre Christoph Blocher, les conseillers nationaux bernois Adrian Amstutz et Andreas Aebi et le conseiller d'Etat vaudois Jean-Claude Mermoud ont été désignés lundi par leur section.

Hier, Bâle-Campagne a proposé le chef du groupe parlementaire UDC, Caspar Baader, et deux autres personnalités de l'UDC ont officiellement fait acte de candidature: le conseiller national schwytzois et président de l'ASIN Pirmin Schwander et le président des Jeunes UDC, Erich Hess (BE).

(jbm/dbe/ap)

Ton opinion