Vaud: Bloqués 48h par la neige? Pas de problème!

Actualisé

VaudBloqués 48h par la neige? Pas de problème!

Les intempéries de dimanche ont rendu impraticable la route menant à un village du Chablais vaudois. La voie devrait être rouverte à 17h.

par
Aurélie Kohler
1 / 6
La route en direction du hameau de Morcles (VD) est bloquée par la neige depuis dimanche.

La route en direction du hameau de Morcles (VD) est bloquée par la neige depuis dimanche.

Lecteur reporter/Alexander Baran
Une fraiseuse s'est affairée sur les 7km qui séparent Lavey de Morcles. Une coulée de neige a traversé plusieurs tronçons de la route.

Une fraiseuse s'est affairée sur les 7km qui séparent Lavey de Morcles. Une coulée de neige a traversé plusieurs tronçons de la route.

Lecteur reporter/Alexander Baran
La route en lacets rejoint le village situé à 1160 mètres d'altitude.

La route en lacets rejoint le village situé à 1160 mètres d'altitude.

Lecteur reporter/Alexander Baran

La coulée de neige a traversé la forêt avant d'arriver sur la route en lacets qui monte au village de Morcles (VD). Depuis dimanche, la neige s'est amoncelée sur plusieurs tronçons et bloque l'accès au hameau.

A 1160 mètres d'altitude, une dizaine de personnes vivent recluses dans «un paradis blanc», selon les mots d'une habitante. «Nous avons de quoi manger et boire et n'avons subi aucune coupure d'électricité», témoigne une autre résidente. D'autres Morclois qui se trouvaient dimanche en plaine ont dû loger chez des proches ou dans des hôtels.

«Les personnes qui ont choisi de vivre à Morcles acceptent de tels désagréments», explique Alexander Baran, président du Conseil communal de Lavey-Morcles. Lui-même habitant de la localité, il a fait la tournée des habitations s'informant des présences et des besoins. L'Auberge de Morcles a ouvert ses portes mardi matin, et le calme règne dans le hameau.

Danger d'avalanches

En contrebas, fraiseuses et déblayeuses s'affairent depuis deux jours pour déneiger la route longue de 7 km. Des voitures bloquées sur la route ont tout d'abord dû être évacuées. Une colonne de secours et des chiens d'avalanche se sont rendus sur place afin de contrôler la coulée et de rechercher d'éventuelles victimes.

La route devait être rouverte à la circulation, mardi à 17h, a indiqué Olivia Cutruzzola, porte-parole de la police vaudoise. Dans un premier temps, une commission de sécurité composée de spécialistes du domaine montagne a évalué les risques d'avalanche.

Les autorités communales et la gendarmerie sont restées en contact permanent avec les résidents. «La situation paraît exceptionnelle, mais elle ne dépasse pas le cadre de la péripétie», précise Yvan Ponnaz, syndic de Lavey-Morcles.

Ton opinion