Actualisé 27.11.2009 à 13:15

Formule 1BMW revend son équipe à Peter Sauber

BMW a trouvé un accord pour vendre l'écurie de Formule 1 BMW-Sauber à Peter Sauber, a annoncé la marque allemande, qui n'a pas donné d'indication sur le montant de la transaction.

Le contrat de vente est soumis à la condition que l'écurie obtienne une place dans le championnat du monde de F1 2010. Une décision devrait tomber en début de semaine.

«Je suis soulagé qu'une telle solution ait été trouvée», a déclaré Peter Sauber. «De cette manière, le site d'Hinwil et une grande partie des emplois pourront être maintenus.» Selon les termes de l'accord, l'effectif de l'équipe devrait passer de 388 à 250 personnes.

«Je suis convaincu que le nouveau team a un bel avenir devant lui, car les nouvelles règles en F1 sont favorables aux équipes privées», a aussi précisé Peter Sauber (66 ans). Celui-ci avait cédé son écurie à BMW en 2005 après avoir fait courir ses bolides sous son nom depuis 1993.

Feu vert attendu

L'équipe d'Hinwil attend une décision de la Fédération internationale (FIA), qui doit statuer sur la place laissée libre en F1 par le retrait de Toyota. Les chances semblent bonnes pour que Peter Sauber obtienne le feu vert. En 2010, treize équipes pourront être sur la grille de départ, contre dix seulement cette année.

Pour l'instant, les noms des pilotes qui pourraient se retrouver au volant des Sauber ne sont pas encore connus. Robert Kubica (Pol) s'est engagé chez Renault pour 2010, alors que Nick Heidfeld est en discussion avec Mercedes, qui a racheté Brawn GP. Mais le pilote allemand pourrait aussi rester avec Sauber. Concernant les moteurs, l'incertitude est aussi de mise.

Nouvelle stratégie

La vente planifiée de l'écurie BMW-Sauber au fonds d'investissements Qadbak Investment Ltd a pour sa part été abandonnée. BMW n'a pas fourni d'explication sur le pourquoi de cette décision. Mais des doutes seraient apparus récemment sur le sérieux de ce fonds.

Fin juillet, BMW avait annoncé son départ de la F1 pour la fin 2009, en raison d'une «nouvelle direction stratégique de l'entreprise». L'engagement dans la Formule 1, très gourmande en carburant, cadre mal avec l'ambition de BMW de s'afficher comme un constructeur «propre».

Après trois saisons très prometteuses, BMW-Sauber a connu une année 2009 désastreuse. L'équipe n'a pris que la 6e place au classement des constructeurs avec 36 points. (si)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!