Actualisé 02.04.2020 à 09:31

Football

Boateng amendé après son crash routier

Le Bayern a sanctionné son défenseur, qui n'a pas respecté les règles de confinement.

de
Sport-Center

C'est ce qu'on appelle une double peine. Et celle-ci n'a rien à voir avec le terrain. Mardi matin, Jérôme Boateng est monté à bord de sa voiture pour aller retrouver son fils malade. Sauf qu'en chemin, sur une autoroute à proximité de Munich, il a perdu le contrôle de son bolide, finissant dans la glissière de sécurité. Une belle frayeur et, surtout, une facture salée pour réparer sa Mercedes.

L'histoire aurait pu s'arrêter là. Problème, le Bayern Munich, son club, n'a pas vraiment goûté à la nouvelle. Aucune autorisation de sortie n'avait été accordée au défenseur et, au regard de la situation actuelle, celui-ci a outrepassé un règlement de première importance. «Le FC Bayern estime que le club a la responsabilité d'être un modèle, a communiqué le leader de Bundesliga mercredi. Le comportement des joueurs, conformément aux directives du gouvernement de l'État bavarois sur les restrictions de circulation et aux recommandations des autorités sanitaires, est régi par des lignes directrices que Boateng a transgressées.»

L'Allemand s'est ainsi vu recevoir une sanction sous forme d'amende, qui se transformera en don pour les hôpitaux munichois. «J'accepte toutes les punitions du monde, si elles sont justifiées. Je sais que c'était certainement une erreur, mais je n'avais que mon fils en tête. Comme n'importe quel père qui se serait trouvé à ma place. Je trouve ça triste d'être puni pour ça», a-t-il déclaré à «Bild».

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!