Actualisé 02.03.2016 à 14:57

MachinesBobst a bien résisté au franc fort

Le fabricant vaudois de machines pour emballages boucle 2015 sur un bénéfice net de 59,2 millions de francs, supérieur de plus de 6 millions.

Après ses excellents résultats 2015, Bobst se montre prudent pour 2016.

Après ses excellents résultats 2015, Bobst se montre prudent pour 2016.

photo: Keystone

Bobst devient de plus en plus résilient au niveau mondial. Le groupe vaudois, leader des machines d'emballage, a réussi à dégager des résultats «très solides». La situation économique suisse n'en est pas moins «très difficile», a déclaré Jean-Pascal Bobst, président du comité de direction.

Alors que l'industrie des machines a connu en 2015 en Suisse une année noire à cause du franc fort, Bobst s'en sort plutôt bien. «Nous sommes très fiers» de ces résultats, a affirmé mercredi à Mex (VD) Jean-Pascal Bobst devant la presse et les analystes financiers.

Contexte suisse très difficile

Le groupe a bouclé l'exercice sur un bénéfice net de 59,2 millions de francs, supérieur de plus de 6 millions à celui de 2014. Grâce à un carnet de commandes bien garni en début d'exercice, il a vu son chiffre d'affaires progresser. Ses ventes ont atteint 1,33 milliard de francs, ou 2,4% de plus que l'année précédente.

«Il n'y a pas de recette miracle», a relevé le président, ne cachant pas ses inquiétudes en particulier pour la Suisse. «Pour Bobst Mex SA, l'année a été très difficile, comme pour la Suisse avec son franc fort. Je suis très préoccupé. La Suisse doit se doter d'une stratégie claire pour rester compétitive». Sans cela, le risque d'une forte hausse du chômage est réel.

Réduction de coûts

Bobst a la chance d'avoir «une équipe très forte, on décide en quelques heures de ce que l'on doit faire, arrêter ou reporter. On a eu des discussions très serrées en Suisse afin de pouvoir réduire les coûts. Mais à la fin, on a pu garder les emplois et continuer à se développer», a expliqué Jean-Pascal Bobst.

Interrogé sur la réforme de la fiscalité des entreprises (RIE III) soumise au vote des Vaudois le 20 mars, le directeur financier Attilio Tissi n'a pas caché que la Suisse avait aujourd'hui des désavantages pour un industriel. Concernant l'imposition des bénéfices, même des pays comme la France ou l'Italie ont compris qu'ils devaient réduire leur niveau de perception.

Préserver les emplois

«Plus de profit en Suisse signifie plus de substance en Suisse et cela signifie plus d'emplois. J'espère que tous ceux qui vont voter penseront (...) à préserver le maximum d'emplois possible en Suisse», a relevé le chef des finances du groupe.

Avec 5000 employés dans le monde, Bobst, qui fête cette année son 125e anniversaire, veut continuer à innover et à apporter de la valeur ajoutée. Il a comme but ultime l'excellence, a souligné Jean-Pascal Bobst. Surtout qu'il est nécessaire aujourd'hui de prospecter de nouveaux marchés où s'installer et vendre des machines est souvent un défi. Une antenne a ainsi été ouverte à Istanbul.

La Chine en recul

Si les ventes ont progressé en Europe ( 50 millions) l'an dernier, elles ont reculé en Asie (-17 millions), surtout à cause des difficultés que rencontre la Chine. Mais Bobst estime qu'il faut persévérer sur ce marché important, continuer à y investir, malgré les incertitudes.

En 2015, le résultat opérationnel avant intérêts et impôts (EBIT) s'est quelque peu détérioré, à 75,4 millions de francs après 81,7 millions en 2014. La hausse du bénéfice net s'explique pour sa part également par l'effet d'un crédit d'impôt, dont Bobst a bénéficié pour 2015.

Dividende inchangé

Le conseil d'administration proposera à l'assemblée générale des actionnaires du 6 avril un dividende inchangé de 1,25 franc par titre par rapport à celui versé au titre de l'exercice précédent.

Pour 2016, le groupe vaudois se montre prudent, mais estime pouvoir bien résister aux pressions sur les prix. Il confirme sa prévision de décembre dernier d'un chiffre d'affaires de 1,30 à 1,35 milliard de francs, et son objectif d'une marge EBIT de 8%. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!