Vaud: Bobst réalise un excellent exercice 2013

Actualisé

VaudBobst réalise un excellent exercice 2013

Le fabricant vaudois de machines pour la réalisation d'emballages a réalisé en 2013 un chiffre d'affaires de 1,354 milliard de francs, supérieur de 7,1% à celui de l'année précédente.

Bobst a par ailleurs relevé mercredi sa prévision de bénéfice pour l'exercice écoulé.

En décembre, lors de sa traditionnelle conférence d'information tenue à Zurich, le groupe avait projeté un résultat net supérieur à celui de 2012. Pour mémoire, en raison d'un impact négatif lié à l'adoption de la norme comptable IAS 19R, 2012 avait bouclé sur une perte nette de 5 millions de francs.

Dans son communiqué de mercredi, Bobst écrit désormais que le bénéfice net consolidé devrait être «clairement plus élevé que celui annoncé le 4 décembre 2013», où il n'avait toutefois pas été chiffré. Le groupe publiera ses résultats annuels détaillés le 27 mars prochain.

Restructuration menée à bien

L'année dernière, Bobst avait pu implémenter comme prévu les ambitieux projets de restructuration lancés en 2009. A la clé, le transfert en avril de quelque 1200 collaborateurs et 300 machines de Prilly vers Mex (VD), ainsi que la dernière étape du plan de suppression de 420 postes sur les sites vaudois, démarré en 2011.

A fin 2013, le groupe occupait en Suisse quelque 1880 personnes (dont 200 apprentis), contre 2035 un an plus tôt. L'effectif global ressort à 5006 équivalents plein-temps.

Fort second semestre

Pour ce qui concerne les ventes de 2013, le deuxième semestre a montré une forte activité, avec un chiffre d'affaires de 791 millions de francs comparé à 563 millions pour les six premiers mois de l'année, et 731 millions au 2e semestre 2012. Les trois unités d'affaires, ainsi que toutes les zones géographiques ont positivement contribué à cette croissance, relève Bobst.

Le chiffre d'affaires publié est meilleur que les prévisions des deux analystes consultés par l'agence AWP, qui tablaient sur respectivement 1,330 et 1,337 milliard de francs. Il a été impacté à hauteur de 2 millions de francs (0,2%) par des effets de change. Hors ceux-ci, l'augmentation en volume par rapport à 2012 atteint 7,3%.

Dans le détail, les ventes en Europe (43,6% du chiffre d'affaires) ont crû de 3,5% à 590 millions de francs. Elles ont progressé de 16,6% à 393 millions dans la région Amériques (39% du chiffre d'affaires), et de 3,5% à 330 millions dans la région Asie/Océanie (24,4% du chiffre d'affaires).

Léger repli des ventes prévu en 2014

Au chapitre des perspectives, Bobst écrit qu'en raison du très bon chiffre d«affaires de la deuxième moitié de l'exercice écoulé, 2014 a commencé avec un carnet de commandes légèrement inférieur à l«année précédente. Il anticipe toutefois «une bonne utilisation des capacités de production pour les premiers mois de l'année».

Sur la base du niveau actuel des entrées de commandes, le groupe confirme qu«il devrait «atteindre un chiffre d«affaires de 1,25 à 1,335 milliard de francs en 2014», comme indiqué en décembre. Soit un peu en dessous du chiffre annoncé mercredi pour l'année dernière. (ats)

L'action Bobst en verve

L'action Bobst était en forte hausse mercredi à la Bourse suisse, après la publication par le constructeur de machines vaudois de son chiffre d'affaires 2013, un peu meilleur que prévu, et de sa prévision d'un bénéfice net «clairement plus élevé» qu'attendu en décembre dernier. Vers 10h30, le titre gagnait ainsi 6,6% à 34,60 francs sur un marché SPI lui-même en nette progression de 0,42%. Le chiffre d'affaires de 1,354 milliard de francs annoncé mercredi est supérieur de 1,5% aux attentes de la Banque cantonale de Zurich. Celle-ci considère aussi que les prévisions 2014 du groupe vaudois sont très prudentes, et compte relever ses estimations de bénéfice. Vontobel note l'information positive que constitue le relèvement par la direction de Bobst de sa prévision bénéficiaire. 2014 sera une année de transition et le marché reste difficile, selon la banque. Elle juge les objectifs 2015 très ambitieux, mais estime que Bobst reste solidement positionné et sera parmi les gagnants à long terme en cas de reprise de son secteur.

Ton opinion