Actualisé

Bodybuildé, Simon Ammann redécollera cette saison

Il faudra compter avec Simon Ammann cette saison. Le Saint-Gallois semble avoir retrouvé son meilleur niveau.

Le double champion olympique de Salt Lake City en 2002, qui n'est plus monté sur un podium de Coupe du monde depuis Oslo en 2004, a pris du muscle. Il se montre «très déterminé», selon Garry Furrer, chef du saut à Swiss Ski.

Ammann a travaillé «très consciencieusement» ces derniers mois, a observé le Schwytzois, convaincu que son protégé, âgé de 25 ans, reste capable d'un exploit rappelant l'état de grâce qu'il avait connu à Salt Lake City. Si, sur l'ensemble d'une saison, Andreas Küttel s'annonce supérieur, sur un jour, Ammann peut toujours parfaitement rivaliser, selon lui.

«Simon a bien développé sa musculature. Cela doit lui permettre d'avoir une meilleure impulsion lors de la prise d'envol», explique Gary Furrer. L'équipe de Suisse est amoindrie actuellement par le manque de condition de Guido Landert et surtout de Michael Möllinger. Ce dernier a choisi de faire bande à part en s'entraînant de son côté. Sans succès jusqu'à présent, si bien qu'il ne sera pas du voyage pour l'ouverture de la Coupe du monde à Kuusamo.

Autre souci pour les responsables, le manque d'infrastructures. Le seul grand tremplin disponible cet hiver est celui d'Engelberg, qui accueillera la Coupe du monde les 16 et 17 décembre. Einsiedeln et Saint-Moritz n'offrent pour l'instant que des installations plus petites, ce qui contraint la relève helvétique à s'expatrier.

(si)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!