Normes de sécurité: Boeing épinglé par les autorités américaines
Actualisé

Normes de sécuritéBoeing épinglé par les autorités américaines

L'agence fédérale de l'aviation civile (FAA) a dévoilé un accord conclu entre les deux parties. Le constructeur aéronautique s'est engagé à verser 12 millions de dollars.

Boeing était dans le collimateur des autorités aéronautiques américaines.

Boeing était dans le collimateur des autorités aéronautiques américaines.

Keystone/ARCHIVES

Le géant de l'aéronautique Boeing s'est engagé à verser 12 millions de dollars (11,9 millions de francs) aux autorités américaines et à améliorer son respect de certaines normes de sécurité.

L'agence fédérale de l'aviation civile (FAA) a dévoilé un accord conclu mardi entre les deux parties.

Le groupe américain «s'est engagé à mettre en oeuvre et à améliorer plusieurs processus de certification pour améliorer encore la navigabilité et la conformité aux normes de tous ses produits», a détaillé l'agence dans son communiqué.

Boeing était dans le collimateur des autorités pour avoir notamment tardé à fournir des informations sur les équipements nécessaires pour réduire les risques d'incendie dans les réservoirs d'essence pour les appareils 747 et 757, indique la FAA.

Tout en relevant que la sécurité aérienne n'avait jamais été menacée par ces failles, l'agence fédérale assure que Boeing s'expose à des pénalités supplémentaires de 24 millions de dollars s'il ne respecte pas les termes de l'engagement annoncé mardi.

«Il est impératif que tout le monde respecte les strictes règles de sécurité de notre système aérien», a commenté leecrétaire américain aux Transports, Anthony Foxx cité dans le communiqué. «Cet accord est un important pas en avant pour s'assurer que Boeing respecte à l'avenir pleinement toutes les règles applicables», a-t-il ajouté.

Outre le paiement de 12 millions de dollars, Boeing devra notamment utiliser les modèles d'analyse développés par la FAA sur la sécurité, mener des audits dans l'ensemble de ses divisions et réévaluer la qualité des produits de ses fournisseurs, détaille le communiqué.

Boeing s'est félicité de l'accord dans un communiqué distinct, assurant qu'il reflétait «le profond engagement pour la sécurité, la qualité et le respect des normes». Le groupe affirme également qu'un grand nombre des mesures réclamées par la FAA «ont déjà été mises en place ou sont en train de l'être» et que l'accord lui permettra d'éviter d'éventuelles pénalités infligées par les régulateurs.

«Nous ne ferons jamais de compromis sur notre engagement pour la qualité et le respect des normes», assure le groupe de Seattle (nord-ouest). (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion