Publié

NutritionBoire 8 dl de boisson sucrée par jour suffit à faire du gras

Une étude zurichoise publiée mardi, révèle que la consommation de sucre ajouté stimule la production de graisse dans le foie, même en quantités modérées.

Deux bouteilles de 4 dl de boisson sucrée suffisent à stimuler la production de graisse dans le foie, selon une étude zurichoise publiée mardi.

Deux bouteilles de 4 dl de boisson sucrée suffisent à stimuler la production de graisse dans le foie, selon une étude zurichoise publiée mardi.

Pixabay

Le sucre est mauvais pour la santé. Même à petites doses. Selon une étude de l’Université de Zurich (UZH) et de lHôpital universitaire de Zurich (USZ) publiée mardi, il suffit de 80 grammes de sucre par jour pour activer la production de graisse dans le foie. Et entraîner, à terme, le développement de maladies graves du métabolisme, comme le diabète ou la stéatose hépatique.

«Quatre-vingts grammes de sucre par jour, soit léquivalent denviron 8 dl dune boisson gazeuse commerciale, augmentent la production de graisse dans le foie. Et cette suractivité se poursuit pendant une période plus longue, même si lon najoute plus de sucre», explique dans un communiqué Philipp Gerber, responsable de létude à la clinique dendocrinologie, de diabétologie et de nutrition clinique. Or, en moyenne, les Suisses avalent plus de 100 grammes de sucre par jour.

Létude de l’UZH et de l’USZ a été menée sur 94 jeunes hommes en bonne santé. Ils ont consommé une boisson édulcorée avec différents types de sucre tous les jours pendant sept semaines, tandis que le groupe témoin nen a pas consommé. La boisson sucrée contenait soit du fructose (sucre de fruits), soit du glucose (sucre de raisin), soit du saccharose (sucre de betterave).

À l’aide de traceurs, les chercheurs ont pu suivre le parcours dans l’organisme des différents sucres consommés et analyser l’effet des boissons sucrées sur le métabolisme des graisses. Les participants n’ont pas consommé davantage de calories que d’habitude. En raison d’un certain rassasiement dû à la boisson sucrée, ils ont même réduit leurs autres apports caloriques, précise l’étude.

Effet retard

Néanmoins, la production de sucre dans le foie était deux fois plus élevée chez les participants qui avaient bu une boisson contenant du fructose et chez ceux qui avaient bu un soda au glucose ou sans sucre. Et ce, même douze heures après avoir avalé leur boisson.

«Nos résultats constituent une étape cruciale dans la recherche des effets nocifs du sucre ajouté et seront très significatifs pour les futures recommandations diététiques», affirme Philipp Gerber. Pour rappel, l’Organisation mondiale de la santé recommande de ne pas dépasser 25 grammes de sucre ajoutés par jour. «Mais nous sommes encore loin dy parvenir en Suisse», souligne le chercheur.

(comm/egr)

Ton opinion