Attentats à Paris: «Bonjour Marine Le Pen. Vous n'avez pas honte?»
Actualisé

Attentats à Paris«Bonjour Marine Le Pen. Vous n'avez pas honte?»

Sur Europe 1, le journaliste Jean-Pierre Elkabbach a demandé à la présidente du FN si elle n'avait pas «honte» de ne pas avoir participé à la marche républicaine à Paris.

Invitée politique de Jean-Pierre Elkabbach lundi matin sur Europe 1, la présidente du Front national a été bousculée. «Marine Le Pen, vous n'avez pas honte?», demande le journaliste. Cette dernière, interloquée, répond: «Honte de quoi?». Le journaliste reproche à la dirigeante d'extrême-droite d'avoir boudé le rassemblement d'union nationale dimanche. Elle a en effet défilé avec ses partisans dimanche à Beaucaire et n'était pas présente à Paris, a déploré l'attitude de l'exécutif qui, selon elle, «n'a pas été à la hauteur de l'événement».

«C'est le gouvernement et un certain nombre de partis politiques qui, quelques heures après l'attentat, ont décidé de tomber dans la basse politique politicienne et ont décidé d'organiser une marche sous le slogan de l'union nationale en excluant 25 % des Français», a-t-elle ajouté. «Si l'on n'admet pas la réalité de ce qui est en train de se passer, on ne mettra pas en place des mesures. (...) Après le temps de l'émotion, les Français attendent de l'action, ils attendent des décisions. Et je crois que le plus tôt sera le mieux », a-t-elle poursuivi. (20 minutes)

Ton opinion