Bienne: Bons résultats, mais avenir incertain pour Mikron
Actualisé

BienneBons résultats, mais avenir incertain pour Mikron

Le fabricant de machines-outils a réalisé en 2014 un chiffre d'affaires en hausse de 3% sur un an à 249,5 millions de francs. Il se dit incapable d'évaluer l'impact de la fin du cours plancher.

Le fabricant de machines-outils a réalisé un chiffre d'affaires de 249,5 millions de francs sur un an.

Le fabricant de machines-outils a réalisé un chiffre d'affaires de 249,5 millions de francs sur un an.

Les entrées de commandes ont diminué de 1%, a indiqué jeudi Mikron. A fin 2014, elles se montaient à 244,8 millions de francs, sur la base de chiffres des divisions non consolidés. Le carnet, soit les commandes en cours de réalisation, affiche pour sa part une baisse de 4% à 117 millions.

Bénéfice opérationnel en hausse

Au niveau de la rentabilité, Mikron confirme prévoir de dégager un bénéfice opérationnel (EBIT) positif, mais inférieur à celui de 2013, selon le communiqué. Le groupe bernois doit publier ses comptes détaillés le 9 mars prochain.

Dans le détail, le segment d'activité Machining (notamment les solutions d'usinage pour la fabrication de composants métalliques) a réalisé l'an passé un chiffre d'affaires en recul de 1% à 123,8 millions de francs. Ses clients se recrutent parmi les industries automobile, horlogère et des instruments d'écriture.

Les entrées de commandes sont en diminution de 12% à 110,9 millions de francs, alors que le carnet au 31 décembre 2014 s'affichait en contration de 19% à 46,9 millions. La contraction dans les solutions d'usinage a été partiellement compensée par les unités de services et d'outillage, précise le communiqué.

Division Automation en croissance

La division Automation a de son côté engrangé un chiffre d'affaires en progression de 9% à 126,8 millions de francs, lui assurant la première place en termes de revenus. Elle s'intéresse à la production de solutions automatisées pour l'assemblage et le teste de haute précision de produits.

La demande a augmenté en provenance des Etats-Unis, relève Mikron, notamment de la part des industries pharmaceutique et des équipements médicaux ainsi que des biens de consommation. Les entrées de commandes étaient en progression de 10% à fin décembre à 134,5 millions de francs, tandis que le carnet présentait une hausse de 8% à 70,1 millions.

Prévisions difficiles

En ce qui concerne l'exercice en cours, Mikron fait preuve de la plus grande prudence, en raison de l'incertitude causée par la disparition du taux plancher de 1,20 franc pour un euro.

Les deux divisions du groupe biennois ont leur site principal à Boudry (NE) et Agno (TI). Des usines existent encore en Allemagne, à Singapour, en Chine et aux Etats-Unis. (ats)

Ton opinion