Pékin: Bordeaux ridiculisés en Chine
Actualisé

PékinBordeaux ridiculisés en Chine

Lors d'une dégustation à l'aveugle, quatre vins rouges de la région de Ningxia ont devancé les crus français.

Philip Osenton, membre du jury, teste les crus des deux pays.

Philip Osenton, membre du jury, teste les crus des deux pays.

Le prestigieux vignoble du Bordelais a subi hier un véritable camouflet, au pays de l'alcool de riz. Lors d'une dégustation à l'aveugle, dix experts en vins de Chine et de France ont attribué leurs meilleures notes à des bouteilles chinoises. Ce résultat surprise a été enregistré dans un concours baptisé «Bordeaux contre Ning­xia», du nom de cette région du nord de la Chine considérée par les spécialistes comme la plus prometteuse.

Les quatre premières places ont été ravies par des vins chinois. La bouteille préférée par le jury est un cabernet sauvignon Grace Vineyard Chairman's Reserve. Cinquième, et premier cru français du classement, on trouve un Lafite Saga 2009 (Médoc). Parmi les vins non retenus dans le haut du palmarès figurent un Saint-Emilion Kressmann 2008, un Medoc Calvet réserve de l'Estey 2009, un bordeaux Cordier 2008 et un médoc Mouton Cadet 2009. Ces résultats illustrent la récente ascension des vins chinois. «La région du Ningxia a un énorme potentiel», a commenté Nathalie Sibille, œnologue et spécialiste des bordeaux. «Les gens doivent changer d'opinion sur les vins chinois», a renchéri Fiona Sun, autre membre du jury et rédactrice de la «Revue du vin de France».

En septembre dernier, un vin rouge du Ningxia avait déjà créé la sensation à Londres: il avait remporté un des prix les plus importants aux Decanter World Wine Awards. (afp)

Champagne bon marché: c’est le meilleur

Autres «monuments» à se faire déclasser aux tests à l’aveugle: les champagnes grands crus. Le magazine «60 millions de consommateurs» a soumis 20 rosés et 20 bruts blancs à des œnologues et experts sommeliers, relate Europe 1. Les Canard-Duchêne, Pommery, Moët et Chandon et autres Ruinart se sont fait piquer la vedette par des labels de supermarché: Pol Carson (Leclerc) et Meiter (Leader Price) en rosés et Nicolas Feuillate et Charles Courance (tous deux Carrefour) en bruts.

Ton opinion