Actualisé

«Live by night»Borsalinos, sulfateuses et petites pépées

Quatrième film de Ben Affleck en tant que réalisateur, «Live by night» témoigne de sa fascination pour les films de gangsters.

par
Catherine Magnin

Rescapé de la Première Guerre mondiale, Joe (Ben Affleck) n'entend plus recevoir d'ordres de personne. Il compte faire son trou à Boston en se revendiquant hors-la-loi, avec la ferme intention de ne se maquer avec aucun clan. Mais il ne pourra pas ne pas se frotter à la mafia. D'abord parce que les Italiens et les Irlandais se disputent eux aussi le juteux marché du rhum, en pleine prohibition. Ensuite parce qu'il a l'idée de séduire Emma (Sienna Miller), la petite pépée d'un gros parrain...

Avec «Live by night», Ben Affleck écrit et réalise l'adaptation d'un roman de Dennis Lehane, comme c'était le cas pour son premier long métrage («Gone Baby Gone», en 2007). Le résultat est impeccable... et monolithique. Affleck a soigné la reconstitution historique, y compris l'influence du Ku Klux Klan et de prédicateurs qui peuvent prendre des visages inattendus (comme celui d'Elle Fanning).

Il n'a pas lésiné sur les belles bagnoles, quitte à les malmener dans des courses-poursuites pied au plancher. Et a appelé à la rescousse la panoplie complète du film de gangsters, borsalinos et soirées en clubs huppés, trahisons et passages à tabac, chantage et pétoires...

Mais, à l'image de l'interprétation sans relief de Ben Affleck, «Live by night» ne s'envole jamais vers une émotion ou un suspense renversant.

«Live by night»

De Ben Affleck. Avec Ben Affleck, Zoe Saldana, Elle Fanning, Sienna Miller.

Sortie le 18 janvier 2017

**

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!