Actualisé 14.01.2008 à 22:00

Bosser à 20% pour 11 millions par an

Vancouver (CAN).Markus Frind a trouvé la poule aux œufs d'or sur
internet: les bénévoles.

A 29 ans, Markus Frind travaille dix heures par semaine chez lui, à Vancouver. Il s'occupe de Plenty of Fish. Son site de rencontres fonctionne quasi de manière automatique. Ce qui lui permet de gagner près de 11 millions de francs par an ou 21 000 fr. de l'heure grâce à la publicité.

Selon le New York Times, Markus Frind a réalisé son site de rencontres en 2003 comme exercice pour apprendre à utiliser le langage de programmation Asp.net. En novembre 2007, Plenty of Fish a attiré 1,4 million de visiteurs uniques aux Etats-Unis. En décembre, le site a affiché 1,2 milliard de pages vues.

Pourtant, celui-ci n'est pas un modèle de design. Les photos des internautes sont déformées et allongées parce que Markus Frind n'avait pas trouvé le code nécessaire pour reformater les images téléchargées. Il n'a pas corrigé cette anomalie qui ne gêne pas les utilisateurs. Avec 600 000 clients enregistrés, il peut se permettre d'être blasé. Il n'a qu'un employé pour répondre en cas de problème.

Il a créé un logiciel qui prévient le spam et il peut compter sur 120 bénévoles qui vérifient chacun le contenu de 100 000 images postées sur le site par an écartant tout contenu pornographique. S'il devait les payer, ce service lui coûterait ses revenus, soit près de 11 millions par an. «Les volontaires souhaitent contribuer au site par gratitude, parce qu'il est gratuit», confie-t-il.

Giuseppe Melillo

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!