Actualisé 09.11.2006 à 18:19

Bouger, c'est plus facile avec un coach à domicile

Avoir un coach personnel pour faire du sport fait partie des habitudes de vie de beaucoup de personnes. Rencontre avec l'un d'entre eux.

A 32 ans, Mathieu Gleyre respire la forme. Normal, me répondrez-vous, c'est son métier. Coach personnel depuis 2003, il a été l'un des premiers à comprendre que l'avenir du fitness n'était pas forcément limité à une pratique en salle. «Avoir un coach à domicile, cela signifie pour les gens moins de contraintes et surtout une vraie personnalisation du cours», explique-t-il.

«Dans le salon, on peut presque tout faire: des pompes, travailler les fessiers, les abdominaux, les biceps et mon rôle consiste à motiver et à vérifier que les personnes fassent les bons gestes pour qu'ils ne se blessent pas». Aujourd'hui, la plupart des fitness proposent également à leurs clients de se doter d'un coach.

Alors comment trouver le bon? «Un bon coach, c'est quelqu'un qui a des références, de l'expérience et avec qui vous vous entendez bien. C'est aussi quelqu'un qui prend en compte les buts du client et ses capacités. Inutile de faire courir un marathon à une personne qui n'a pas l'habitude de faire du jogging!»

Si le coach peut être vu comme une contrainte, il est également un repère pour des gens qui, sans lui, ne feraient pas le moindre mouvement. Côté budget, difficile de chiffrer cet encadrement car le prix dépend du nombre de séances. La vraie question est plutôt de savoir quelle importance nous donnons à notre capital-santé.

Catherine Hurschler

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!