11.02.2019 à 20:57

Grandevent (VD)

Boulette à la Poste: une taxe encaissée deux fois

Pour un affranchissement insuffisant, l'expéditeur d'une série de courriers a dû payer un supplément, mais les destinataires également.

de
Xavier Fernandez
Les lettres étaient insuffisamment affranchies pour lenvoi.

Les lettres étaient insuffisamment affranchies pour lenvoi.

R.Oescher

«Toutes nos excuses, la machine a fait une erreur.» C'est en substance la réponse reçue, de la part de la Poste, par un Vaudois qui dénonçait une forme d'arnaque. Concrètement, au mois de janvier, il a envoyé huit courriers, tous identiques, dans lesquels se cachaient des invitations pour une soirée Tupperware organisée par sa femme. Sur chaque enveloppe, il avait apposé un timbre de 1 franc, convaincu que ce serait suffisant.

Or, ses enveloppes sont légèrement plus grandes que le format B5 (250 × 176 mm). La Poste a donc considéré qu'il s'agissait de «grandes lettres», dont la taille maximale est de 353 × 250 mm et dont le montant pour l'envoi, en courrier B, est de 1,80 franc. Ainsi, les lettres ont malgré tout été distribuées, mais le Géant jaune a réclamé à cet habitant de Grandevent les 80 centimes manquants, ainsi qu'une surtaxe de 1 franc par lettre. Règle à l'appui, il a reconnu son erreur est s'est acquitté de ce montant supplémentaire.

«Lorsque j'ai découvert ce qui s'était passé, j'ai vu rouge»

Toutefois, lorsque la fameuse soirée a eu lieu, quatre des huit destinataires lui ont annoncé qu'ils avaient également dû payer 80 centimes pour recevoir la lettre. «Lorsque j'ai découvert ce qui s'était passé, j'ai vu rouge, surtout que si c'était arrivé dans un autre contexte je n'aurais rien remarqué.» En effet, la règle dans ce genre de cas est: si l'expéditeur est connu, c'est à lui de payer. Sinon, c'est au destinataire. Mais jamais les deux.

François Furer, porte-parole de la Poste affirme toutefois que: «C'est très étrange et nous n'avons pas connaissance d'autres cas similaires. Ces envois insuffisamment affranchis ont été traités par erreur une seconde fois lors du dépôt. Nous mettons tout en œuvre pour que cela ne se reproduise plus. Par ailleurs, nous avons pris la décision de rembourser à l'expéditeur l'intégralité des montants manquants réclamés, soit 17,60 francs (8 envois à 1,80 francs et 4 envois à 0,80 francs).»

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!