Boum des transports publics à la carte
Actualisé

Boum des transports publics à la carte

BERNE – ça roule pour les transports publics à la demande. Après un démarrage laborieux, l'idée a fait son chemin.

Le succès est au rendez-vous pour les transports publics à la demande en Suisse. L'offre, qui comprend 262 bus, installations à câble et bacs, a été multipliée par huit depuis ses débuts en 1993. Elle compte même, pour la première fois, un bateau. Bus à la demande, Buxi, Allo?Bus, PubliCar, Flexi-Boat, Bus sin dumonda ou CasaCar sont sollicités par les Suisses. A tel point que, en 2006, quinze nouvelles offres de bus et trois de transports à câble sont venues s'ajouter aux 244 transports publics déjà disponibles sur appel téléphonique, a indiqué jeudi dans un communiqué le Service d'information pour les transports publics (LITRA).

Ce type de transports, apparu tout d'abord dans les cantons de Lucerne, d'Argovie et des Grisons, couvre désormais toute la Suisse. Une évolution due à l'utilisation toujours plus répandue du téléphone portable, selon le LITRA. Mais aussi au développement d'un réseau de bus à la demande dans tout le pays par CarPostal, sous le nom de PubliCar.

Le client des bus à la demande annonce le parcours qu'il souhaite effectuer et l'heure de départ à une centrale, qui s'arrange pour satisfaire sa demande selon les disponibilités. En payant un supplément au tarif ordinaire, il peut ainsi bénéficier des prestations d'un moyen de transport public adapté à sa demande.

(ats)

Ton opinion