Royaume-Uni: Bourrée, elle rend à son prof un devoir très gênant
Publié

Royaume-UniBourrée, elle rend à son prof un devoir très gênant

Ecrire un essai sous l'effet de l'alcool n'a jamais été une bonne idée. Une étudiante britannique, qui a envoyé un e-mail désastreux à son professeur, a sans doute compris la leçon.

par
joc
McKenna a notamment écrit «Je vous aime» en guise de signature à la fin de son devoir.

McKenna a notamment écrit «Je vous aime» en guise de signature à la fin de son devoir.

photo: Twitter

Après une soirée largement arrosée, McKenna Clark, une étudiante britannique, s'est souvenue qu'elle devait rendre un devoir à son professeur de droit. Dans un état second, la jeune femme s'est assise devant son ordinateur et s'est mise au boulot, raconte le Huffington Post. Elle a rédigé son essai tant bien que mal et l'a envoyé sans trop se poser de questions avant d'aller se coucher. Le lendemain, quand la Britannique s'est réveillée, elle est allée faire un tour dans son dossier «messages envoyés» et a cru défaillir.

La jeune femme a en effet réalisé qu'elle avait expédié à son professeur un texte désastreux, qu'elle avait pris la liberté de signer «Je vous aime». Dans son texte sans queue ni tête, l'étudiante a notamment écrit: «Professeur Grams, mon nom est McKenna. J'ai bu quelques Dr Pepper je vais bien. Votre devoir est bien trop dur. Je ne peux pas le faire maintenant. Je vais mieux maintenant, cependant, parce que le Dr Pepper a été évacué.»

La jeune femme a tout de même vaguement tenté de répondre à la question posée par son professeur: «C'est illégal de s'embrasser dans un train, parce que c'est une violation des règles de sécurité. Si vous vous embrassez alors que vous êtes dans un train, vous devez être conscient que cela pourrait finir par être dangereux. Si le conducteur embrassait quelqu'un dans le train, qui conduirait le train. De rien. Je vous aime.»

Bonne joueuse, la Britannique a publié une photo de son travail catastrophique sur Twitter.

Et bien entendu, les internautes ont largement partagé et liké sa mésaventure. Un ami de McKenna a publié une photo prise ce soir-là, histoire que les internautes puissent se faire une meilleure idée de l'état dans lequel se trouvait la jeune femme en rédigeant son travail.

La réaction du fameux professeur Grams est attendue avec impatience.

Ton opinion