Bourse suisse: retour dans le vert jeudi
Actualisé

Bourse suisse: retour dans le vert jeudi

La Bourse suisse est retournée dans le vert jeudi après ses baisses du début de semaine.

L'indice Swiss Market Index (SMI) de ses 26 valeurs vedettes a repris 1,51% ou 129,12 points, pour terminer la séance à 8706,78 points.

L'indice élargi Swiss Performance Index (SPI) est pour sa part remonté de 1,49% à 6955,09 points.

La Bourse suisse a fini sur une note nettement positive, après avoir été quelque peu freiné par les données américaines du jour et les commentaires de la Banque nationale suisse à propos de sa décision de resserrer encore un peu sa politique monétaire en augmentant de 0,25% son taux Libor. Elle a qualifié les risques d'inflation de plus incertains qu'auparavant.

Rebond technique

Selon les courtiers, la hausse de cette séance est en grande partie technique. Les informations en provenance d'entreprises du SMI ont été rares. Par ailleurs, ni la crise de l'immobilier aux Etats-Unis, ni la volatilité des marchés ne sont résolues.

Au SMI, les valeurs orientées exportation ont le plus nettement progressé. Cela a été le cas en particulier des deux titres Swatch (porteur &4,0% à 295,50 francs, nominatif &3,9% à 59,90 francs) qui ont encore fortement progressé en fin de séance et se sont placées en tête des gagnants.

Les valeurs de la chimie ont aussi bénéficié de l'intérêt des investisseurs: Syngenta a gagné 3,2% à 221,70 francs, Lonza 3,1% à 110,70 francs, Clariant 2,8% à 20,00 francs. ABB a également été très demandée et a progressé de 3,1% à 20,340 francs.

Après les turbulences des derniers jours, les bancaires se sont aussi reprises. UBS (&2,4% à 69,10 francs) a une nouvelle fois été un des éléments moteur du SMI. Credit Suisse a gagné encore plus, 3,0% à 84,50 francs. Julius Bär a progressé de 3,3% à 156,10 francs.

Les intervenants avertissent toutefois contre un excès d'optimise: la crise du secteur américain des hypothèques n'est de loin pas terminée. Selon des courtiers, l'UBS a profité de l'accès de faiblesse de ses actions ces derniers jours pour en racheter sur la seconde ligne de négoce. Mercredi, l'UBS avait racheté plus de 2 millions de ses propres actions.

Poids lourds peu demandés

La demande a été nettement moins bonne pour les poids lourds pharma défensifs Novartis (&0,9% à 68,60 francs) et Roche (&0,8% à 210,20 francs). Nestlé est également restée en retrait, avec un gain de 0,7% à 462,50 francs.

La lanterne rouge du SMI est Swisscom, qui n'a progressé que de 0,1% à 429,80 francs. Depuis le début de la semaine, l'action du géant bleu souffre des projets d'acquisition de Fastweb en Italie.

(ats)

Ton opinion