Bourses: service plus rapide pour les étudiants
Actualisé

Bourses: service plus rapide pour les étudiants

Cette année, les quelque 7000 demandeurs de bourse pourront souffler. La plupart la recevront deux à trois mois après leur
demande.

C'est promis! Personne ne devrait attendre jusqu'à la fin de l'année scolaire pour recevoir une aide financière. Les procédures ont été simplifiées «afin d'améliorer l'efficacité du traitement des demandes», a annoncé hier le Conseil d'Etat. Les requérants doivent désormais fournir une taxation d'imposition datant de 2004 et non de 2005.

L'avantage? Un gain de temps de plusieurs mois, selon Serge Loutan, chef du Service de l'enseignement spécialisé au Département de la formation et de la jeunesse. Et si leur situation financière a changé en deux ans, elle sera prise en compte.

Autre nouveauté: les jeunes en rupture avec l'un de leurs parents ne seront plus pénalisés. A l'image de Sabrina, 19 ans: «Mon père avait refusé de me payer une pension. J'ai dû l'attaquer en justice. L'Office attendait la décision pour fixer le montant à me verser.» L'étudiante en lettres a attendu six mois pour voir son dossier se débloquer.

Soulagée par les nouvelles dispositions, elle a déjà reçu sa bourse pour la prochaine rentrée. C'est aussi la satisfaction du côté de la Fédération des associations d'étudiants. Celle-ci suivra une formation afin d'aider les étudiants à remplir leur formulaire. Même l'Office des bourses «va aller sur le terrain», annonce Serge Loutan. L'objectif reste le gain de rapidité. «Il faudra faire mieux que l'an passé. Ce ne sera pas difficile...»

Sophie Roselli

Ton opinion