Vernier (GE): Bracelets pour prévenir l'abus d'alcool des jeunes
Actualisé

Vernier (GE)Bracelets pour prévenir l'abus d'alcool des jeunes

Organisateurs de festivals et municipalité s'allient pour mieux encadrer la consommation de boissons alcoolisées. Plusieurs mesures ont été dévoilées.

par
David Ramseyer
Vernier entend concilier fête et consommation modérée dalcool

Vernier entend concilier fête et consommation modérée dalcool

photo: Kein Anbieter

Au détour des bars du festival Antigel et de Vernier sur Rock, organisateurs, acteurs sociaux et autorités communales dressent un même constat: «L'abus d'alcool concerne une population de plus en plus jeune, qui consomme de plus en plus vite». Ensemble, ils ont donc présenté ce mercredi un plan de prévention qualifié de «novateur», destiné aux manifestations festives verniolanes.

Eviter la stigmatisation

L'une des mesures phare est le port d'un bracelet qui indiquera si son propriétaire est mineur ou pas. Il limitera alors son accès à des boissons plus ou moins alcoolisées. «Cela supposera donc des contrôles d'identité à l'entrée», admet le maire de Vernier Thierry Apothleoz. «Pour ne pas stigmatiser les plus jeunes, on distribuera un bracelet à tous les spectateurs, mais avec des couleurs différentes pour les distinguer», précise Arnaud Vanni, permanent de Vernier sur Rock. Une solution déjà expérimentée dans d'autres festival en Suisse, notamment au Pully For Noise, dans le canton de Vaud.

Autre mesure dévoilée: autorités, acteurs de la prévention et organisateurs fixeront ensemble le prix des alcools forts. Enfin, les happy hour seront interdits et les manifestations devront fournir au public de l'eau gratuitement et de manière facilitée.

Maître-mot: collaborer

Ces dispositions, prévues cette année, viseront surtout les festivals de musique rock ou rap ainsi que les fêtes d'étudiants. Bref, des évènements qui ciblent un public jeune, particulièrement les 15-25 ans. Pour mener à bien ce plan de prévention, cela suppose plusieurs réunions préalables entre tous les acteurs et une excellente collaboration entre eux. Tous se disent prêt à jouer le jeu.

Le festival Antigel, qui a lieu ces jours-ci, applique déjà en partie les mesures annoncées. L'édition 2016 de Vernier sur Rock en octobre suivra. «Discuter en amont et adopter des mesures communes nous permet de gagner en clarté et en efficacité dans la lutte contre l'abus d'alcool», se réjouit Arnaud Vanni.

Pour la déléguée verniolane à la jeunesse Stéphanie Pedat, les choses sont claires: «L'organisateur d'une manifestation avec un public jeune qui ne collaborerait pas à ce processus se verra refuser l'autorisation de la commune».

Ton opinion