Europa League: Braga s'attend à un FC Sion «défendant très bien»
Actualisé

Europa LeagueBraga s'attend à un FC Sion «défendant très bien»

Paulo Fonseca, l'entraîneur du Sporting Braga, ne veut surtout pas sous-estimer le FC Sion avant le 16e de finale d'Europa League de jeudi (21h05).

par
Tim Guillemin
Sion
Paulo Fonseca se méfie de l'efficacité sédunoise en contre-attaque.

Paulo Fonseca se méfie de l'efficacité sédunoise en contre-attaque.

photo: Keystone/Jean-christophe Bott

Le Sporting Braga est bien arrivé à Sion dans l'optique du choc européen de jeudi à Tourbillon. Les Portugais ont découvert le cadre idyllique des montagnes valaisannes, mais c'est bien évidemment avec concentration qu'ils sont arrivés à Sion. 4e du championnat portugais, loin des trois premiers (Sporting, Benfica, Porto) et largement devant le 5e (Guimaraes), Braga peut se concentrer sur l'Europa League. Paulo Fonseca, entraîneur des Portugais, s'est présenté devant la presse mercredi, avant d'aller jeter un coup d'oeil inquiet au terrain.

Coach, votre équipe a remporté son groupe qualificatif, devant notamment l'Olympique de Marseille. Forcément, Braga est favori de cette double confrontation, non?

Je vais vous répondre en toute honnêteté. Quand le tirage au sort a eu lieu, on a pu penser qu'on avait déjà un pied en 8e de finale. Sur ce point-là, d'accord. Mais Liverpool et Bordeaux pensaient la même chose et aucune de ces équipes n'a battu Sion en phase de groupes! Les choses ne sont jamais aussi simples qu'il n'y paraît. Alors, vous savez, favori ou pas, c'est subjectif. Ce qui est sûr, c'est qu'on veut se qualifier.

Vous ne risquez pas de sous-estimer le FC Sion, alors?

En aucun cas. On a entendu parler de l'interview de Carlitos, qui pense que ce sera le cas. Aucune chance. Sion n'a perdu qu'un match lors du tour qualificatif, comme nous. Il s'agit d'une équipe très forte, dont on ignore certes la forme. Mais ses résultats parlent pour elle.

A quel genre de match vous attendez-vous?

On s'attend vraiment à voir une équipe de Sion qui défend très bien. Ils l'ont prouvé à plusieurs reprises.

Votre attaquant Alan n'a pas été titulaire ces derniers temps. Sera-t-il de retour jeudi?

J'ai la réponse. Vous saurez demain.

Sion n'a joué qu'un match en 2016. Vous en êtes déjà à douze! Est-ce un immense avantage pour vous?

On peut le voir sous deux aspects. C'est vrai, on a sans doute plus de rythme. Mais je peux retourner l'argument: Sion sera plus frais d'un point de vue physique. Chez nous, il y a certainement un peu de fatigue. Sincèrement, je comprends votre question, mais je pense qu'on peut y apporter deux réponses. Le terrain dira sa vérité.

Et les conditions climatiques? Le terrain?

C'est vrai que ça s'annonce un peu difficile de ce point de vue. Mais je n'ai peur ni de la température ni de l'état de la pelouse. J'ai vu que Sion l'avait couverte et je suis convaincu que l'on va trouver demain un terrain assez bon pour qu'aucun joueur ne soit blessé. J'ai vu que Jürgen Klopp, l'entraîneur de Liverpool, avait effectué quelques remarques à ce sujet en décembre. Moi, je veux surtout qu'aucun joueur ne soit blessé et je pense que tout ira bien de ce point de vue-là.

André Pinto, défenseur du Sporting Braga, partage l'avis de son coach concernant la qualité de l'adversaire des Portugais: "La plus grande erreur que l'on pourrait faire, ce serait de les sous-estimer. Notre objectif est clair. On veut marquer ici à Sion, si possible plusieurs fois. Mais on veut également encaisser le moins de buts possibles." Braga, 4e du championnat, ne parle pas de victoire jeudi soir. Un match nul avec des buts serait un bon résultat dans l'optique du retour. Surtout, André Pinto s'attend à des Valaisans très efficaces en contre-attaque: "On sait que c'est une équipe qui défend très bien. Ils ont peut-être plus de peine à produire du jeu, mais derrière, c'est costaud", témoigne le grand (1m93) défenseur portugais.

Ton opinion