Actualisé 11.03.2011 à 12:35

BrigandageBraquage à la gare de Nyon

Une agression s'est déroulée tôt ce matin au bureau de la gare de Nyon. Deux individus masqués et armés ont contraint une employée à ouvrir les coffres avant de prendre la fuite en voiture.

par
comm
La porte en verre garde les séquelles du braquage de vendredi matin.

La porte en verre garde les séquelles du braquage de vendredi matin.

Ce matin vers 6h15, un témoin a appelé la police après avoir vu un individu masqué et vraisemblablement armé, devant la gare CFF de Nyon, sortir d'une Porsche Carrera portant des plaques valaisannes.

Avec un second homme, également masqué, ils ont fait irruption dans le hall d'entrée de la gare, sommant le nettoyeur présent d'ouvrir la porte permettant d'accéder au bureau de l'agence de voyage CFF. L'homme refusant d'obtempérer, les deux malfrats ont brisé la vitre vraisemblablement au moyen de la crosse de leur arme de poing.

Une employée du guichet, apercevant les deux individus, s'est cachée derrière son bureau avant d'être remarquée. Les délinquants se sont approchés d'elle et l'ont menacée afin qu'elle leur donne accès aux coffres se trouvant derrière les guichets. Elle s'est exécutée et les individus ont emporté une somme d'argent avant de prendre la fuite à bord du véhicule où les attendait un troisième complice.

«Une cliente sortait quand les types cagoulés remontaient dans leur voiture. Elle est vite revenue se mettre à l'abri», a raconté un témoin de la scène.

Les deux victimes ne sont pas blessées mais fortement choquées.

Outre le butin emporté, les braqueurs ont provoqué beaucoup de dégâts: une porte à été brisée et des plantes renversées. Les guichets sont inaccessibles, le temps que les enquêteurs fassent leur travail.

Un important dispositif a été mis sur pied par la police cantonale vaudoise. Pour l'instant, les recherches n'ont pas permis d'interpeller ces individus.

(comm/20 minutes)

Appel à témoins

Les deux individus correspondent aux signalements suivants:

deux inconnus, mesurant 175 à 180 cm, vêtus de noir. Ils portaient chacun une perruque, une fausse barbe et un foulard sur le visage. Ces deux individus s'exprimaient avec un accent français.

Les personnes susceptibles de fournir des renseignements au sujet de cette agression et des auteurs sont priées de prendre contact avec les enquêteurs au numéro de téléphone 021 644 44 44 ou avec le poste de police le plus proche.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!