Actualisé 25.10.2010 à 09:28

France voisineBraquage d'un casino sous les yeux des clients

De nombreux clients ont eu la surprise d'assister à un bracage, samedi soir au casino de Saint-Julien-en-Genevois.

Un casino de Haute-Savoie a été braqué samedi soir par cinq individus «lourdement armés» sous les yeux de nombreux clients, a-t-on appris dimanche auprès du parquet et du directeur de l'établissement.

«Ca s'est passé à 23 heures. C'est le début de soirée au casino. Il y avait 180 personnes environ dans l'établissement», a expliqué à l'AFP le directeur général du casino, Patrick Pequiot, confirmant une information du site internet du quotidien régional Le Dauphiné libéré.

«Ca s'est passé relativement en douceur», a-t-il cependant assuré.

«Cinq individus cagoulés et gantés ont fait irruption dans le casino avant de s'emparer d'une caissette de monnaie dont le montant est en cours d'évaluation», a précisé le substitut du procureur de Thonon-les-Bains, Patrick Morisot.

Fuite en grosses cylindrées

Les malfaiteurs, qui n'ont tiré aucun coup de feu, ont pénétré dans le casino de Saint-Julien-en-Genevois vers 23h, alors que de nombreux clients étaient présents, avant de s'enfuir à bord de grosses cylindrées.

L'enquête a été confiée à la police judiciaire, qui se trouvait sur place dimanche soir.

Plusieurs braquages de casinos de groupes français ont eu lieu dans la région Rhône-Alpes et en Suisse voisine depuis quelques mois.

Un jeune braqueur du casino d'Uriage, près de Grenoble, avait été tué mi-juillet lors d'un échange de tirs en pleine rue avec la police, entraînant plusieurs jours de violences urbaines dans son quartier de la Villeneuve.

Bâle braqué en mars

Le 28 mars, le casino de Bâle, appartenant au groupe français Tranchant, avait été braqué par un commando d'une dizaine d'hommes cagoulés et armés de pistolets mitrailleurs, qui avaient dérobé plusieurs centaines de milliers de francs suisses avant de passer en France.

Et le 4 avril, le casino «Le Pharaon», un établissement du groupe Partouche, avait été braqué à Lyon par un commando de cinq hommes armés qui s'étaient emparés de plusieurs dizaines de milliers d'euros. (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!