Actualisé 12.10.2016 à 07:28

France

Braquage de Kardashian: enquête judiciaire ouverte

Le parquet de Paris a lancé la procédure mercredi. L'Américaine avait été agressée et volée dans un hôtel de luxe dans la capitale.

1 / 25
Un homme suspecté d'avoir participé en 2016 au braquage de Kim Kardashian a été remis en liberté. (Mardi 12 septembre 2017)

Un homme suspecté d'avoir participé en 2016 au braquage de Kim Kardashian a été remis en liberté. (Mardi 12 septembre 2017)

AFP
Kim Kardashian a remercié sur Twitter la police française pour son «difficile et incroyable travail». (Dimanche 19 mars 2017)

Kim Kardashian a remercié sur Twitter la police française pour son «difficile et incroyable travail». (Dimanche 19 mars 2017)

Keystone
Kim Kardashian a été entendue à New-York par la juge française. (Vendredi 3 février 2017)

Kim Kardashian a été entendue à New-York par la juge française. (Vendredi 3 février 2017)

AFP

Le parquet de Paris a ouvert une information judiciaire dans l'enquête sur le braquage à Paris début octobre de la star américaine de la téléréalité Kim Kardashian, a-t-on appris mercredi de source judiciaire.

L'information judiciaire, confiée à un juge d'instruction parisien, a été ouverte mardi pour «vol avec arme en bande organisée, association de malfaiteurs et séquestration», a précisé la source.

Dans la nuit du 2 au 3 octobre, la vedette ultramédiatisée de 35 ans s'était fait braquer par cinq hommes dans une discrète résidence hôtelière de luxe à Paris, où elle était venue assister à la Fashion Week. Deux des voleurs l'avaient menacée avec une arme sur la tempe, avant de la ligoter, de la bâillonner, puis de l'enfermer dans la salle de bains.

ADN retrouvé

Aucun suspect n'a été pour le moment interpellé, mais plusieurs ADN ont été retrouvés dans l'appartement de la star et sont actuellement en cours d'exploitation, selon des sources proches de l'enquête.

Par ailleurs, un pendentif serti de diamants, évalué à environ 30'000 euros, a été ramassé par une passante dans la rue, à proximité des lieux du vol, quelques heures après le braquage. Aucun ADN exploitable n'a été à ce stade des investigations décelé sur le bijou, a précisé une des sources.

Bague de quatre millions

Kim Kardashian avait été rapidement entendue par la police le 3 octobre avant de s'envoler vers New York. «Elle pourrait être réentendue prochainement aux Etats-Unis ainsi que certains de ses proches présents à Paris au moment des faits», selon la source. Ces auditions pourraient être menées par le FBI.

Les voleurs, repartis à vélo d'après les premiers éléments de l'enquête, avaient emporté une bague d'une valeur de quatre millions d'euros et un coffret de bijoux pour un montant de cinq millions, soit le plus important vol de bijoux commis sur un particulier en France depuis plus de 20 ans.

La star américaine qui a une émission à son nom, «L'Incroyable Famille Kardashian», et son mari, le rappeur-producteur Kanye West, ont été cités en 2015 parmi les 100 personnalités les plus influentes au monde par le magazine Time. A elle seule, Kim Kardashian a gagné, ces trois dernières années, 131 millions de dollars au total, selon le site du magazine Forbes. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!