Actualisé 11.09.2019 à 05:43

Neuchâtel

Bras de fer devant la justice pour un bermuda

Un homme a vu ses indemnités de chômage suspendues pendant 31 jours à cause de sa tenue lors d'un entretien d'embauche. Il a contesté la sanction et vient d'obtenir gain de cause.

L'employeur potentiel n'avait pas apprécié que l'homme se présente à lui en tenue décontractée.

L'employeur potentiel n'avait pas apprécié que l'homme se présente à lui en tenue décontractée.

http://www.lecosi59.fr

Un chômeur neuchâtelois à qui on avait refusé un poste d'opérateur parce qu'il s'était présenté à l'entretien d'embauche en bermuda, en été 2018, avait été privé d'un mois et demi d'indemnités chômage pour «refus d'emploi», relate arcinfo.ch. Il a contesté cette sanction jusqu'au Tribunal cantonal, qui lui a donné raison.

La Cour a entendu deux versions opposées, l'employeur potentiel estimant que l'homme n'avait montré aucun entrain pour le poste, et le chômeur affirmant qu'il voulait vraiment cet emploi.

Au final, le Tribunal a dû trancher sur la seule chose de sûre: le port du bermuda. Et il a estimé que le fait que l'employeur ait tiqué sur cette tenue ne méritait pas une telle sanction de la part des services cantonaux de chômage. (20 minutes)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!