Actualisé 27.04.2008 à 09:53

Brefs incidents lors du relais de la torche olympique à Séoul

De brefs incidents se sont produits lors du relais de la torche des Jeux olympiques dimanche à Séoul, impliquant des militants pro et antichinois.

Un homme a tenté de s'immoler, selon des témoins et l'agence sud-coréenne Yonhap.

Des manifestants prochinois, dont de nombreux étudiants chinois, ont jeté des bouteilles d'eau, morceaux de bois, pierres et autres canettes de boisson sur des opposants aux Jeux Olympiques de Pékin. Des policiers équipés de boucliers ont vite fait cesser les troubles.

Par ailleurs, un homme affirmant avoir fui la Corée du Nord a tenté de s'immoler pour protester contre l'attitude de la Chine à l'égard des réfugiés nord-coréens, selon un témoin cité par l'agence sud-coréenne Yonhap. L'homme s'est aspergé d'un liquide apparemment inflammable mais a vite été arrêté par la police, selon ce témoin.

A proximité du parc olympique, des témoins ont également affirmé avoir vu un groupe d'étudiants chinois encercler et battre un petit groupe de manifestants. Selon les mêmes témoins, un photographe d'un journal local a été blessé à la tête par une pierre lancée par les étudiants chinois.

Pas moins de 8300 policiers étaient déployés dimanche tout au long des 24 km du relais de la torche jusqu'à son arrivée à la mairie de Séoul, prévue vers midi, heure suisse.

Une coalition réunissant 63 groupes religieux, politiques ou de défense des droits de l'homme avait annoncé que des milliers de manifestants étaient attendus dimanche à Séoul pour protester contre la répression chinoise au Tibet et la politique de Pékin de rapatriement dans leur pays des réfugiés de Corée du Nord.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!