Protection des animaux: Brigitte Bardot prend la défense des dromadaires australiens
Actualisé

Protection des animauxBrigitte Bardot prend la défense des dromadaires australiens

Brigitte Bardot prend la défense des dromadaires en Australie et s'est adressée au Premier ministre de ce pays pour lui demander de renoncer au massacre programmé de ces animaux, a annoncé sa fondation mercredi.

«Vos pratiques sont scandaleuses», s'indigne-t-elle dans cette lettre à M. Hon Kevin Rudd, dénonçant les "tirs programmés pour l'éradication de 6.000 dromadaires par hélicoptère dans l'état du territoire du Nord".

«Vous perpétuez vos erreurs sans cesse, après les lapins, les chevaux, maintenant les dromadaires! C'est scandaleux et indigne d'une nation comme l'Australie», estime-t-elle.

Les dromadaires ont été introduits dès le XIXe siècle en Australie comme bêtes de somme résistantes au désert afin de pouvoir transporter des charges dans les immenses étendues de l'outback (l'arrière-pays) australien.

Mais ils se sont tellement bien adaptés qu'ils se sont vite mis à pulluler, provoquant d'importants dégâts à la flore fragile d'Australie, le continent le plus sec au monde.

(afp)

Ton opinion