Carnet noir: Britanny Murphy souffrait de symptômes grippaux
Actualisé

Carnet noirBritanny Murphy souffrait de symptômes grippaux

Britanny Murphy, morte dimanche à l'âge de 32 ans, présentait des symptômes grippaux avant son décès, selon sa famille, et des médicaments vendus sur ordonnance ont été trouvés à son domicile.

L'actrice américaine, qui avait tourné dans «Clueless», «8 Mile», «Sin City» ou «Une vie volée», s'est éteinte dimanche matin après un malaise dans sa salle de bain à son domicile de Hollywood Hills. Les secours ont tenté de la ranimer en vain et elle a été déclarée morte au centre médical Cedars-Sinai de Los Angeles.

Le chef adjoint du bureau du coroner, Ed Winter, a annoncé que les médecins-légistes pratiqueraient dans la journée une autopsie pour déterminer les causes exactes du décès de la jeune actrice. Mais il semble qu'il s'agisse d'une mort naturelle, a-t-il précisé.

Ed Winter a ajouté que sa grippe, signalée par sa famille, pourrait avoir contribué à sa mort, mais qu'il faudrait attendre plusieurs semaines avant d'acquérir des certitudes. Des analyses toxicologiques doivent être réalisées et les légistes doivent également prendre contact avec son médecin pour établir ses antécédents médicaux.

Les sapeurs-pompiers de Los Angeles avaient reçu à 8h un appel d'urgence du domicile de l'époux de l'actrice, le scénariste britannique Simon Monjack.

«La perte brutale de notre chère Britanny est une terrible tragédie», ont déploré sa famille et son époux dans un communiqué. «Elle était notre fille, notre épouse, notre amour et une étoile. Nous vous demandons de respecter notre intimité dans cette période douloureuse».

Née en novembre 1977 à Atlanta, Britanny Murphy avait grandi dans le New Jersey, avant de déménager à Los Angeles avec sa mère Sharon pour devenir actrice. «Quand j'ai demandé à ma mère de déménager en Californie, elle a tout vendu et est partie pour moi», disait l'actrice.

Elle avait débuté dans des petits rôles et des publicités. Brittany Murphy a notamment été à l'affiche des films «Clueless», «8 Mile», comme petite amie du rappeur Eminem. C'est ce rôle qui lui avait apporté la célébrité, avait-elle confié en 2003 à l'AP.

Moins présente dernièrement, elle avait prêté sa voix à des personnages de dessins animés, comme Gloria le pingouin dans «Happy Feet». Elle doit apparaître dans le prochain film de Sylvester Stallone, «The Expendables» dont la sortie est prévue l'an prochain.

L'actrice avait été la petite amie d'Ashton Kutcher, avec qui elle avait partagé l'affiche de «Pour le meilleur et pour le rire» en 2003. L'acteur lui a rendu hommage dimanche matin dans un message sur Twitter. «Aujourd'hui le monde a perdu un petit rayon de soleil», écrit-il, adressant ses «sincères condoléances à sa famille, son mari et sa fabuleuse maman Sharon».

Le décès de Britanny Murphy a apparemment placé le «Saturday Night Live», la fameuse émission satirique de NBC, dans une position délicate. Il y a deux semaines, l'émission avait passé un sketch dans lequel la comédienne Abby Elliott imitait Britanny Murphy, qui venait de se voir renvoyée d'un projet de film. Le sketch, qui présentait l'actrice comme un personnage lunaire et vivant dans le passé a été retiré après sa mort du site Hulu.com, un site de vidéos dont NBC est co-propriétaire. (ap)

Ton opinion