Actualisé 15.01.2016 à 19:10

Transport aérien

British Airways engage du personnel navigant

La compagnie aérienne britannique embauche près de 2000 personnes cette année afin d'accompagner le développement de son réseau.

En engageant 2000 personnes, British Airways se renforce pour exploiter les treize nouvelles lignes que la compagnie va ouvrir dans l'année.

En engageant 2000 personnes, British Airways se renforce pour exploiter les treize nouvelles lignes que la compagnie va ouvrir dans l'année.

photo: Keystone

British Airways va embaucher plus de 350 pilotes et 1600 hôtesses de l'air et stewards - son record pour une seule année.

La compagnie aérienne a expliqué vendredi dans un communiqué avoir besoin de davantage de forces pour exploiter les treize nouvelles lignes qu'elle va ouvrir dans l'année. La compagnie britannique a précisé à l'AFP qu'il s'agissait de créations nettes d'emplois qui permettraient à son personnel navigant de dépasser la barre des 20'000 employés pour la première fois de son histoire centenaire.

Parmi les nouvelles lignes figurent des liaisons entre l'un des deux principaux aéroports londoniens (Heathrow et Gatwick) et des destinations en Amérique latine et en Europe méditerranéenne, ainsi que de nouveaux vols entre Londres et la France, avec Heathrow-Biarritz et London City-Bergerac.

Bonnes perspectives de croissance

La compagnie a ajouté qu'elle aurait aussi besoin de davantage de personnels navigants pour faire voler les nouveaux avions qu'elle s'apprête à accueillir dans sa flotte cette année, dont onze Boeing 787-9 «Dreamliner» et deux gros porteurs Airbus A380.

British Airways fait partie du groupe aérien International Airlines Group (IAG), qui compte aussi les compagnies espagnoles Iberia et Vueling et vient d'acquérir l'irlandaise Aer Lingus.

De façon générale, malgré les interrogations accompagnant les menaces d'attentats, les perspectives de croissance du transport aérien restent globalement positives pour les compagnies aériennes qui bénéficient de surcroît dernièrement de la chute des cours du pétrole, qui allège leur facture de kérosène. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!