26.09.2018 à 20:05

Etats-Unis

Brody ne verra pas Noël: la ville entière avance la date

Une communauté de la banlieue de Cincinnati s'est mobilisée pour offrir une journée de féerie à un petit garçon souffrant d'un cancer en phase terminale.

de
joc

C'était la fête dimanche à Colerain Township, une petite ville de la banlieue de Cincinnati (Ohio). Des centaines de personnes étaient rassemblées pour célébrer Noël, à grand renfort de décorations, déguisements et parade féerique. Si toute cette communauté a décidé d'avancer les célébrations de trois mois, c'est pour offrir au petit Brody un dernier moment de magie et d'amusement.

Car les jours du garçonnet de 2 ans sont comptés. Le mois dernier, ses parents ont appris que son cancer du cerveau s'était propagé et qu'il n'avait plus que deux mois à vivre. «Ils abordent toutes sortes de questions comme, vous savez, les rayons. Mais une radiothérapie pourrait juste le détruire, vu qu'il n'a que 2 ans. Ils peuvent réaliser des essais cliniques, mais cela ne nous laissera pas beaucoup plus de temps. Je voulais juste le ramener à la maison», confie Shilo Allen, sa maman.

C'est en essayant d'endormir son fils lors d'une soirée difficile que le papa de Brody a eu cette idée de célébration anticipée. Le fait d'entendre une chanson de Noël a, en effet, semblé apaiser son enfant. «Il s'est endormi, ça l'a calmé. Le fait de le voir apprécier ce moment, j'ai pensé 'd'accord petit, on va fêter Noël!'», raconte Todd.

L'appel des parents du petit garçon sur Facebook a fortement ému la communauté, qui s'est mise au travail pour décorer les rues et préparer la fête. Pendant ce temps, la boîte aux lettres des Allen s'est mise à déborder de cartes de voeux chaleureuses. «J'ai retrouvé foi en l'humanité», confie Todd, bouleversé par cet élan de solidarité. Brody, membre d'une fratrie de six, ne sait pas qu'il est gravement malade. «Il nous porte tous. Nous restons heureux grâce à lui», explique sa soeur, McKenzie.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!