baby blues: Brooke Shields a pensé au suicide
Actualisé

baby bluesBrooke Shields a pensé au suicide

L'actrice revient sur la dépression dans laquelle elle avait sombré juste après la naissance de sa première fille.

par
Ludovic Jaccard

Maman de deux fillettes et heureuse avec son mari, Chris Henchy, Brooke Shields a pourtant connu l'enfer de la dépression postnatale. Après la naissance de sa première fille, Rowan, en 2003, qu'elle a eue après une fausse couche et sept fécondations in vitro, l'actrice a même songé à mettre fin à ses jours.

«J'avais enfin un beau bébé en bonne santé et je ne pouvais pas le regarder, ni le tenir. Je n'arrivais pas à lui chanter des chansons ni à lui sourire. Tout ce que je voulais faire, c'était disparaître et mourir», a confié Brooke lundi dans l'émission américaine «ET».

Pire, la star a voulu concrétiser ses pulsions suicidaires: «J'ai failli ne pas résister à aller tout droit dans le mur avec mon véhicule, alors que mon bébé était sur le siège arrière. Heureusement, j'étais en ligne avec un ami et il m'a convaincue de rentrer chez moi.»

Guérie par une psychothérapie, Brooke vient de sortir un livre sur son terrible baby blues. Récemment honorée pour son engagement auprès de la Hope for Depression Research Foundation, elle ajoute: «J'ai appris que je ne faisais rien de mal à ressentir cela. C'était juste incontrôlable.»

Ton opinion