Millionaire cherche femme: «Brunes ou blondes bienvenues»

Actualisé

Millionaire cherche femme«Brunes ou blondes bienvenues»

Le millionnaire Omar Harfouch, découvert par le grand public dans l'émission «Sortez-moi de là, je suis une célébrité!» sur TF1 est un coeur à prendre.

«J'ai franchi le cap des trois ans», a-t-il confié mardi à l'Associated Press, une allusion à sa relation «basée sur la confiance et la fidélité» avec la mannequin ukrainienne de 21 ans, Elena, souvent vue à ses côtés sur les plateaux de télévision.

L'homme d'affaires et organisateur du dernier concours Miss Europe reconnaît «qu'une fois que le désir disparaît, c'est difficile de faire semblant et de se faire mutuellement du mal». Du coup, la jolie Elena, avec qui il a gardé «les meilleures relations», a regagné son Ukraine natale mais lui rend visite tous les quinze jours. «L'important, c'est de transformer le lien et non de le rompre bêtement pour des problèmes d'ego».

Ceci explique sans doute pourquoi lors de la dernière Semaine de la mode en octobre dernier à Paris, on pouvait le voir chaque soir au bras d'une nouvelle demoiselle. «Oui, j'aime la beauté», lâche-t-il pas bégueule.

Quant à trouver «la nouvelle élue de (son) coeur», l'affaire n'est pas si simple. «Plutôt que d'écumer bêtement les soirées, je me constitue tranquillement une base de données (via un célèbre réseau social sur Internet) ce qui me permet d'effectuer une première sélection», explique-t-il sans ciller. «Après il faut laisser faire les choses et surtout bien gérer son emploi du temps», poursuit-il, alors que deux de ses téléphones portables sonnent simultanément...

«Brunes ou blondes toutes sont les bienvenues», même si statistiquement ce sont plutôt les jeunes slaves de moins de 25 ans qui, récemment avaient la meilleure cote. Et le jet-setteur omniprésent dans les pages «people» des magazines de glisser: «pour durer, mieux vaut quand même qu'elle aime l'Opéra et qu'elle ait de la conversation...» (ap)

Ton opinion