Football - Bruno Fernandes décroche les étoiles
Publié

FootballBruno Fernandes décroche les étoiles

À la 93e minute du match de Premier League entre Manchester United et Aston Villa, samedi, le Portugais a tiré un penalty dans… l’espace. Il s’est bien fait moquer sur les réseaux sociaux.

par
Claude-Alain Zufferey
Le Portugais a manqué son penalty face à Aston Villa, une équipe contre qui il avait marqué lors des trois dernières confrontations.

Le Portugais a manqué son penalty face à Aston Villa, une équipe contre qui il avait marqué lors des trois dernières confrontations.

AFP

Alors que Manchester United était mené 1-0 à domicile par Aston Villa depuis la 88e minute de jeu, l’arbitre Mike Dean a sifflé un penalty en faveur des Mancuniens, suite à une faute de main de Kortney Hause.

À la 93e minute, c’est le spécialiste de l’exercice, Bruno Fernandes, qui a pris ses responsabilités. Mais il s’est complètement manqué, en envoyant le ballon largement au-dessus de la barre transversale des buts d’Emilio Martinez, directement dans la tribune.

Depuis les gradins son envoi, qui coûte un point à Manchester United, fait plus penser à du rugby qu’à du football.

La toile s’enflamme: alerte NASA

Sur la toile, les réactions ne se sont pas fait attendre. La majeure partie des posts des internautes tournait autour du sujet de l’espace et de la mise sur orbite du ballon.

Un fan de Manchester a écrit: «La nouvelle qui nous parvient maintenant est quun astronaute a été envoyé dans lespace pour récupérer le ballon de Bruno Fernandes».

Un autre renchérit: «Quelquun a-t-il déjà prévenu la Station spatiale internationale du penalty de Bruno Fernandes?»

Et un autre de conclure: «Si Elon Musk ou Richard Branson sont toujours dans lespace, peuvent-ils rendre son ballon à Bruno Fernandes?»

Cristiano Ronaldo n’en demandait pas tant

Suite à ce manqué magistral, qui relègue les Red Devils au quatrième rang du classement de Premier League, la question de savoir si Bruno Fernandes continuera à tirer les penalties est sur toutes les langues. Cristiano Ronaldo, qui n’a pas eu son mot à dire samedi après-midi au moment de la désignation du tireur, sait que c’est désormais lui qui va s’y coller.

Ton opinion

1 commentaire