Libre circulation: Bruxelles ne menace pas la Suisse
Actualisé

Libre circulationBruxelles ne menace pas la Suisse

L'ambassadeur de l'UE à Berne, Michael Reiterer, a répété mercredi soir son message concernant la votation fédérale du 8 février.

Bruxelles ne menace en aucune manière la Suisse.

La Suisse est libre de décider si elle souhaite mettre un terme aux accords bilatéraux dans un délai de six mois, a déclaré l'Autrichien, invité à l'assemblée des délégués du PRD du canton de Berne à Langenthal. M. Reiterer s'était déjà exprimé en ce sens le week-end dernier à Neuchâtel.

Egalement invité, le directeur du Secrétariat d'Etat à l'économie (seco) Jean-Daniel Gerber a de son côté loué la libre circulation des personnes avec l'Union européenne. Un tiers de la croissance enregistrée par l'économie suisse ces dernières années peut lui être attribuée, a-t-il défendu. (ats)

Ton opinion