Actualisé 02.10.2008 à 11:51

Pharmacie

Bruxelles: Saisie de deux millions de médicaments contrefaits

Les douaniers de l'aéroport de Bruxelles ont saisi la semaine dernière 2,134 millions de cachets de médicaments contrefaits en provenance d'Inde et à destination de l'Afrique.

Il s'agit de la saisie la plus importante jamais effectuée en Europe, ont indiqué jeudi les douanes belges.

Les médicaments contrefaits - un analgésique de la société pharmaceutique Grunenthal, le Tramal, et un comprimé antimalaria de deuxième génération produits sous licence Roche, le Fansidar - étaient conditionnés en plaquettes et cachés dans des grands sacs, précise un communiqué.

Ils étaient répartis en trois envois expédiés par une société implantée à Mumbai, en Inde. Ils devaient transiter par Casablanca et avaient comme destination finale deux sociétés d'un pays d'Afrique de l'Ouest, ajoute le communiqué.

«A notre connaissance, il s'agit de la plus grosse saisie de médicaments contrefaits jamais effectuée en Europe», a déclaré à l'AFP Lieven Muylaert, directeur de la communication de l'administration des Douanes et Accises, qui n'était pas en mesure d'évaluer dans l'immédiat la valeur marchande des produits.

Fautes d'orthographe

L'attention des douaniers a été attirée par la manière dont les médicaments étaient conditionnés (en plaquettes et non par boite) et par des fautes d'orthographe dans les noms repris sur l'emballage.

Selon les estimations de l'OMS, les médicaments contrefaits représenteraient 10% du marché pharmaceutique mondial, soit 45 milliards d'euros et commencent à pénétrer sur les marchés des pays riches.

Le nombre de médicaments contrefaits interceptés aux frontières de l'Union Européenne a progressé de 51% en 2007, après une flambée de plus de 400% en 2006.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!