Actualisé 19.01.2012 à 16:27

EuropeBruxelles veut réduire le gaspillage

Le Parlement européen a demandé jeudi des mesures pour réduire le gaspillage alimentaire, alors que 179 kg de déchets sont produits par an et par habitant dans les 27 pays de l'UE.

Dans une résolution adoptée à main levée, les eurodéputés demandent «à la Commission d'élaborer des actions concrètes visant à réduire de moitié le gaspillage alimentaire d'ici 2025 et à éviter, parallèlement, la production de déchets alimentaires».

Le gaspillage, qui concerne chaque maillon de la chaîne agroalimentaire, atteindrait selon certaines estimations 50% des denrées saines et comestibles, selon les députés.

Un impératif économique et environnemental

La production de déchets alimentaires atteint quant à elle «chaque année environ 89 millions de tonnes, soit 179 kg par personne», et elle pourrait grimper à «126 millions de tonnes (...) en 2020» si rien n'est fait, s'alarment-ils.

Pour les élus, la réduction du gaspillage alimentaire n'est pas seulement une exigence «éthique» au regard des 16 millions de citoyens européens dépendant de l'aide alimentaire et des 925 millions de personnes menacées par la sous-alimentation dans le monde; elle est aussi un impératif économique et environnemental, car «les montagnes de nourriture non consommée contribuent fortement au réchauffement climatique».

Diverses mesures suggérées

Ils souhaitent donc qu'une stratégie coordonnée associant des mesures européennes et nationales soit mise en place de manière à diminuer les pertes à chaque étape de la chaîne alimentaire.

Campagne de sensibilisation des écoliers et des consommateurs, amélioration de l'étiquetage et de l'emballage, vente au rabais des produits proches de la date de péremption, prise en compte du critère de la lutte contre le gaspillage dans la passation des marchés publics, récupération et distribution gratuite des aliments invendus... sont quelques-unes des mesures suggérées par les députés.

(afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!