Polémique: BTS insulté et comparé au Covid
Publié

PolémiqueBTS insulté et comparé au Covid

Le groupe coréen a été la cible de violentes critiques de la part d’un animateur radio allemand. Tollé sur la Toile.

1 / 3
Insulté dans une émission d’une radio allemande, le groupe coréen BTS ne s’est pas encore exprimé sur cette affaire.  

Insulté dans une émission d’une radio allemande, le groupe coréen BTS ne s’est pas encore exprimé sur cette affaire.

AFP
Suite à la polémique provoquée par ses propos, l’animateur radio allemand Matthias Matuschik a présenté ses excuses.

Suite à la polémique provoquée par ses propos, l’animateur radio allemand Matthias Matuschik a présenté ses excuses.

DR
En plus des fans du groupe, la chanteuse américaine Halsey a exprimé sa colère envers l’animateur.

En plus des fans du groupe, la chanteuse américaine Halsey a exprimé sa colère envers l’animateur.

DR

Si BTS cartonne dans le monde entier, il a aussi ses détracteurs. Parmi eux, l’animateur radio allemand Matthias Matuschik qui a violemment taclé le groupe de K-pop dans son émission sur Bayern 3, vendredi 26 février 2021. Il a ainsi comparé le boys band à un «virus de merde comme le Covid-19» pour lequel on espère «trouver un vaccin rapidement». Et l’homme d’enfoncer le clou: «Ce n’est pas contre la Corée du Sud. On ne pourra pas dire que je suis xénophobe, c’est juste à cause de ce groupe. J’ai une voiture qui vient de là-bas, c’est la plus belle des voitures. La Corée du Sud est super… sauf pour BTS.» Comme si cela ne suffisait pas, il a trouvé «scandaleux» que BTS ait repris le tube de ColdPlay, «Fix you», dans une récente émission sur MTV, qualifiant cela de «blasphème». «Pour ça, BTS, vous devriez partir en vacances en Corée du Nord pour les 20 prochaines années», a-t-il balancé.

Choqués par ces insultes, les fans de BTS ont exprimé leur colère, exigeant des excuses de la part de l’animateur. La chanteuse américaine Halsey, qui a collaboré avec le boys band, s’est aussi indignée dans une story Instagram en se disant «horrifiée» par ces propos. Il faut dire que le racisme anti-asiatique a augmenté depuis le début de la pandémie. «Ce sont des déclarations irresponsables et dégoûtantes à une époque où les discours de haine et les comportements violents à l’égard des communautés asiatiques montent en flèche», a-t-elle déploré.

Dans un communiqué, la radio a présenté des excuses en précisant qu’il s’agissait des «goûts personnels de l’animateur», rappelant que «c’est le caractère de ce programme et aussi de l’animateur d’exprimer son opinion ouvertement et sans filtre.» Elle a toutefois admis que son ironie avait été «exagérée». Désormais ciblé par «des menaces sérieuses», Matthias Matuschik a finalement fait son mea culpa: «Je suis profondément désolé pour les réactions provoquées par mes propos en direct. Je souhaite présenter mes excuses sans réserve.»

(lja)

Ton opinion