21.12.2016 à 19:24

Canton du Jura

Budget 2017 adopté malgré des oppositions

Lors du vote, les députés jurassiens de l'UDC et une partie de la gauche ont refusé le projet.

Le plan financier a été accepté par par 32 voix contre 18 et 9 abstentions.

Le plan financier a été accepté par par 32 voix contre 18 et 9 abstentions.

Keystone/Archives

Le Parlement jurassien a adopté mercredi le budget 2017 qui accuse un déficit de 5,5 millions de francs par 32 voix contre 18 et 9 abstentions. La gauche a fait part de son mécontentement, dénonçant de nouvelles économies.

Lors du vote, les députés de l'UDC, ceux du groupe CS-POP et Verts, ainsi qu'une partie des socialistes ont refusé le projet de budget qui présente un total de charges de 919,652 millions de francs. Ils manifestaient ainsi leur mécontentement après le rejet de leurs amendements. D'autres élus socialistes se sont abstenus.

Le gouvernement a qualifié ce budget de satisfaisant en regard de son résultat tout en relevant les efforts importants qu'il a fallu mettre en oeuvre pour réduire les charges. Le Parti socialiste et la gauche alternative estiment que les économies pénalisent les personnes les plus défavorisées.

Amendements rejetés

La majorité de droite a refusé un amendement du Parti socialiste en faveur d'une augmentation des subventions à la Fondation d'aide et de soins à domicile pour supprimer la participation de 5 francs par jour demandée aux bénéficiaires dès 2017. Cette proposition aurait entraîné des charges supplémentaires pour un million de francs.

Les propositions de l'UDC en faveur de la réduction de subventions ont toutes été rejetées par la majorité des députés. Le Parlement a ainsi refusé par 45 voix contre 11 un amendement qui voulait biffer un montant de près de 400'000 francs en faveur de l'aide au développement au Cameroun.

Lors des débats d'entrée en matière, la gauche a déploré le faible volume des investissements nets pour 2017. Par rapport au précédent budget, les investissements sont en baisse de quelque 7% pour atteindre 33 millions de francs. «Le frein à l'endettement est un frein au développement», a estimé le socialiste Raphaël Ciocchi.

Planification financière

Avant d'entamer le débat sur le budget, les députés ont adopté à une écrasante majorité l'arrêté du plan financier et de la planification financière des investissements pour la période 2017 à 2021. Seuls deux élus de l'UDC ont rejeté le projet du gouvernement.

Malgré un environnement économique toujours incertain, le frein à l'endettement sera respecté pour cette période avec quelque 170 millions de francs d'investissements. Ce plan permettra de financer des projets comme le Théâtre du Jura ou des salles de sport.

Pour la première fois depuis 30 ans ce plan financier ne prévoit plus d'investissements pour la réalisation de l'A16. La Transjurane est achevée depuis début décembre sur l'ensemble du territoire jurassien.

Arrivée de Moutier

Ce plan financier pourrait être actualisé si Moutier (BE) décidait de rejoindre le canton du Jura, a précisé le ministre des finances Charles Juillard. C'est le 18 juin 2017 que les citoyens de la cité prévôtoise diront s'ils veulent quitter le canton de Berne pour rejoindre celui du Jura. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!