Automobilisme: Buemi domine les 1000 Miles de Sebring
Actualisé

AutomobilismeBuemi domine les 1000 Miles de Sebring

Le Vaudois a remporté avec Fernando Alonso et Kazuki Nakajima la 6e manche du Championnat du monde d'endurance.

par
Jean-Claude Schertenleib
Team Toyota Gazoo ldd

Il n'y a pas eu de (mauvaise) surprise pour le team Toyota Gazoo Racing lors des 1000 Miles de Sebring (E.-U), premier rendez-vous de l'année civile 2019 sur le front du WEC, le championnat du monde d'endurance. Partie de la pole position, la Toyota Hybrid No 8 de Fernando Alonso, Sébastien Buemi et Kazuki Nakajima a occupé le commandement du premier au dernier tour, avec une seule alerte en toute fin de course, sous la pluie de Floride.

Cette victoire renforce le leadership de l'équipage vainqueur au classement général de la «super-saison» d'endurance, qui comprend encore deux courses à son programme, les 8 Heures de Spa-Francorchamps, avant la finale des 24 Heures du Mans: «Très heureux de me retrouver au centre du podium après une si longue attente, explique Buemi. Ce ne fut pas une course facile, notamment pour gérer le trafic sur ce circuit à l'ancienne. La bagarre avec l'autre Toyota a été serrée, jusqu'à la touchette de José Lopez. Pour nous, le mot d'ordre était simple: minimiser les risques et rester cool.»

Derrière les deux Toyota Hybrid dominatrices, le team vaudois Rebellion, qui tenait habituellement le rôle de «premier des autres», a cette fois été battu par la BR1 russe. La voiture du Genevois Mathias Beche, du Seelandais Neel Jani et de Bruno Senna a d'abord perdu du temps avec des soucis de changement de vitesses, avant que Beche n'évite pas la sortie de route, après une incompréhension avec un pilote de GT qu'il doublait. La seconde voiture vaudoise des Français Berthon et Laurent, accompagnés de l'Américain Menezes, se classe finalement à la septième place, après des problèmes électriques qui ont nécessité une réparation de plus de 10 minutes au stand.

Ton opinion