Automobile - Buemi: «Super de gagner cette première»
Actualisé

AutomobileBuemi: «Super de gagner cette première»

Le pilote d’Aigle et ses équipiers Kazuki Nakajima et Brendon Hartley (Toyota) ont remporté l’ouverture du mondial d’endurance, en Belgique, samedi.

par
Jean-Claude Schertenleib
Les 6 Heures de Spa-Francorchamps ont été remportées par la Toyota N°8, celle dont le premier pilote est Sébastien Buemi.

Les 6 Heures de Spa-Francorchamps ont été remportées par la Toyota N°8, celle dont le premier pilote est Sébastien Buemi.

Getty Images

C’était une course «historique», la première ouverte aux voitures d’endurance de la nouvelle génération, les «hypercars»: les 6 Heures de Spa-Francorchamps ont été remportées, samedi, par la Toyota N°8, celle dont le premier pilote est Sébastien Buemi.

Si plusieurs grands constructeurs, dont Peugeot, Porsche et peut-être Ferrari, développent actuellement des prototypes répondant à la nouvelle règlementation, seul Toyota (et Alpine, qui alignait en fait la Rebellion LMP1 de l’an dernier) étaient prêts pour cette grande première. L’Alpine a d’ailleurs réussi à s’intercaler entre les deux Toyota GR010 Hybrid, la N°7 ayant connu plusieurs soucis de freinage.

«C’est super de remporter la première course d’une nouvelle ère, confie Sébastien Buemi. Honnêtement, il y avait pas mal de pression sur nos épaules, par rapport aux nouveautés, donc aux inconnues avant une telle course. Tout le monde a beaucoup travaillé, mais nous avons aussi compris que nous devions nous améliorer dans plusieurs domaines.»

D’autres Suisses ont été à l’honneur dans les Ardennes: Fabio Scherer (Engelberg), termine quatrième du général et premier de la classe LMP2, alors que le Seelandais Neel Jani (Porsche) remporte la catégorie GTE. Bravo aussi au «Realteam» du Lausannois Esteban Garcia, 9e au scratch et 6e de la catégorie LMP2 avec ses équipiers français Loïc Duval et Norman Nato.

La prochaine course du mondial d’endurance est programmée le week-end du 13 juin, à Portimão (Portugal). Elle sera marquée par la première apparition de l’année, dans ce championnat, du Genevois Louis Delétraz, qui fera équipe avec Alex Brundle et Kuba Smiechoswski, au volant de l’Oreca N°34.

Ton opinion